Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2013

Qui Mali pense

Je vous ai plutôt laissé vous faire votre opinion sur la légitimité de l'intervention de la France au Mali et ce n'est que 3 mois après ses débuts que je veux vous faire la démonstration de son évidence.

C'est un tailleur de Bamako et moi qui allons démontrer la chose.

Vite, la preuve, la robe, bleue et blanche :

iphone 765.jpg

Et bien sachez qu'aucun de nous deux, le malien et la française, ne voulait de ça.

J'avais donné des instructions, type robe Victorienne, sans employer le mot, car je doute que Downtown Abbey ait un jour du succès à Bamako.

L'idée, c'était de faire un volant après les seins et le volant s'est retrouvé au niveau de mes cuisses.

Ca devait aussi être un décolleté rond et il a opté pour deux cols V, devant et derrière.

On fonctionnait bien pourtant tout les deux, il m'avait copié des robes à merveille.

Mais quand j'ai voulu créer, ça a déconné.

Le col V devant et derrière c'est très africain.

Quand je dis volant c'est une façon d'expliquer que quelque chose devait se passer après les seins.

Partir en vrille.

downton-fashion.jpg

 D'ailleurs dans Downtown, Edith, la moche, ne porte que ça :

mode, création, mali, fashion, tailleur, robe

 A ce propos, je me suis toujours demandé comment on présentait les rôles de laids aux acteurs : "bon, je te prends, tu colles parfaitement au rôle qui est celui d'une jeune fille ingrate".

mode, création, mali, fashion, tailleur, robe

En tout cas, a total nonsense, d'après my taylor.

Il était pas riche. J'ai pris des photos des vêtements qu'il m'avait faits que j'ai développées sur place pour les lui donner. Il se rendait souvent à l'auberge où nous logions avec son book. J'avais dans l'idée qu'il pouvait devenir tailleur pour européen en présentant ses réalisations pour blanches. Et donc gagner plus d'argent. Ah, ah !

Du coup, la vrille, il a pensé qu'elle aurait plus d'allure au nivau des jambes.

Quand j'ai découvert le machin, forcément, j'étais très déçue. Un magnifique tissu, wax teinté de liberty tendance porcelaine nordique.

Bon, tuons le suspens, 6 ans après, c'est la seule rôbe que j'ai gardée, un bijou.

Quand je prends l'avion je la garde à mes côtés pour qu'elle ne s'égare dans les hangars aéroportuaires du monde. Elle a vu l'Inde, le Brésil, l'Italie tutti quanti.

iphone 797.jpg

Il faut donc revenir à la guerre: la coopération avec l'armée malienne sera fructueuse, aussi étrange puisse-t-elle paraître.

11/03/2013

Comment je suis devenue de droite (à Rio)

Il y avait au Brésil le truc qu'on déteste, les français.

Quelqu'un pour remplir le sac de courses, au supermarché.

Une personne pour faire payer le billet, dans le bus.

5 serveurs par terrasse.

4 personnes pour gérer la queue à l'arrêt de taxi.

DSC02655.JPG

Des boulots inintéresants et inutiles.

Sans doute très mal payés mais un minimum est requis.

 

Ca m'a changée. J'ai pensé à mes visites dans les quartiers d'habitat social, où le taux de chômage est souvent de l'ordre de 25% des habitants. Dans les appartements, ça traîne en jogging, les redif' de Plus belle la vie à fond. Les gens sont jaunes. Bougent pas.

DSC02656.JPG

Le travail comme valeur, j'y crois pas. La gentillesse, l'intérêt pour autrui, la compassion, la solidarité sont des valeurs. Des comportements beaux.

Le labeur n'est pas un idéal à atteindre. Peiner, souffrir, quelle est l'utilité ?

Mais avoir une activité, je le souhaite à tout le monde. Gagner de l'argent, se montrer, rigoler avec les collègues, se jouer du chef, réaliser un truc dans la journée, observer, expérimenter.

Tout cela n'arrive pas quand on est coincé dans son canapé.

Il y a souvent moyen de gagner des degrés de liberté. Au fur et à mesure la pause s'allonge, on apprend à gérer le patron, un respect s'installe, un boulot alimentaire peut finir par plaire.

DSC02837.JPG

Sans compter que dans les sociétés où les emplois déqualifiés sont multipliés, le travail est beaucoup moins stressant pour chacun.

On se ferait peut-être moins aboyer dessus si la serveuse ne gèrait pas seule 30 tables et si le conducteur de bus ne devait pas gérer la monnaie et la route à la fois.

DSC02659.JPG

Notre hantise, c'est le travailleur pauvre. Le boss profiteur. Un siècle de luttes sociales qui seraient bafouées.

La mienne, c'est de voir s'étioler tous les sans-emploi.

Alors oui aux APL élevées, oui à un système public de garde pour la petite enfance aux horaires étendus, oui aux logements sociaux dans les beaux quartiers, oui aux bus qui passent toutes les 10 minutes dans les endroits reculés, oui à un remboursement conséquent des couronnes dentaires.

A fond pour la péréquation et la redistribution.

DSC02723.JPG

Mais l'activité devrait être une valeur de gauche.

Même pour les gens comme moi gâtés qui passent leurs vacances à Rio (visez la mauvaise conscience).

18/02/2013

Mon teint-teint

Longtemps je suis partie au bureau de bonne heure.

Normal, comme je pensais que le FDT* plâtrait j'en mettais pas.

iphone 708.jpg

Mais, ma collègue était tout le temps RESPLENDISSANTE. Et au bureau, on se regarde le teint.

On parle de banlieues et de fringues, essentiellement. Elles regardent pas autant de merdes à la télé que moi et lisent de la littérature pas très élaborée. Donc l'un dans l'autre, ces sujets s'imposent pas.

iphone 643.jpg

Y a surtout des filles. On est dans le social. On est consultantes, mais on ne coûte pas cher.

Ergo, le métier est féminin.

Donc l'une me parlait d'Armani, le maquillage Armani comme il est bien et purée, sa peau était ECLATANTE.

Dans le même temps, dans ELLE, tout tournait autour de Maestro. Des huiles qui s'envolent.

L'idée, c'est les huiles c'est utile pour le fond de teint mais c'est pas très bien quand même (je déduis). Donc, des huiles qui s'envolent : perfection. D'où le nom du fond de teint d'Armani : Maestro (que c'est long, hein, ces explications).

Sauf que ma collègue toutouyoutou de la peau mettait un fond de teint Armani mais pas le maestro.

Je me suis pointée chez Sephora et j'ai fait des essais. Le côté gauche avec une marque, le côté droit une autre, puis je me démaquillais un côté, je gardais le côté le plus concluant et je comparais avec la nouvelle marque.

340x.jpg

Mais j'ai pas fait ça longtemps, parce que les vendeuses ça les stressait.

Aparté : j'ai l'impression d'être le Petit-Nicolas-a-plus-de-trente-ans-et-est-une-femme. C'est normal, j'écris plus trop, ergo je copie des styles.

Sephora à la Sempé.

Donc les vendeuses, que je veuille pas acheter sans tester et trouver le FDT qui me convenait le mieux, waouh, elles trouvaient ça incroyable.

"Ah, ah ! Vous êtes drôle".

Et je sais que j'ai parfois du mal à m'intégrer, mais c'était très intimidant qu'un truc qui me paraisse aussi sensé ait l'air si bizarroïde.

Donc j'ai acheté, pas du Armani, mais quand même du nec plus ultra, Bobby Brown, girls and guys si y en a.

Alors voilà, ça marche.

iphone 542.jpg

Toutefois faut que je précise l'effet.

Au moment où j'applique, je suis pas fondamentalement mieux que la seconde d'avant.

On a les imperfections de la peau qu'on mérite.

Cependant, 5 heures après, un moment où AVANT, j'avais l'air d'un petit cochon couperosé et luisant, je reste impec.

Et c'est un effet très intéressant auquel j'aimerais trouver un nom, car il n'est pas loin d'être un concept. Et l'on en manque. De théories intéressantes

 

 

* FDT = Fond de teint. Comme RAL = rouge à lèvres. J'ai d'ailleurs aussi des trucs à ajouter sur le sujet.

tumblr_lukl47806V1qhgwb6o1_400.jpg

30/01/2013

C'est mal

Parce que je devrais écrire un rapport. Au lieu de faire la recension de mon pêché.

Parce que je suis pas Crésus.

Parce que tous mes sous devraient être assignés à résidence me rendre la vie muito confortable pendant la dizaine de jours que je passerai prochainement à Rio de Janeiro.

Parce qu'il est foutu. Qu'il lui manque : 2 clous, du cuir, et sa bandoulière.

Parce que son nom fait référence à un garçon trop vulgaire.

Parce que ma mère lit mon blog et qu'elle va trompeter.

Parce que je suis pas stable. En sacs. J'achète et je revends les bêtes frénétiquement.

Parce qu'il pèse paraît-il sur tous les blogs de mode spécialisés dans les sacs : 1 tonne.

Parce que malgré sa décrépitute, son prix est indécent !

Parce que j'ai plus l'âge de singer Mary-Kate Olsen. Même si elle est maquée avec un vieux babouin.

mini-rocco-Alexander-Wang-2-.jpg

Parce qu'il est noir et que depuis que mon chat blanc est mort, j'ai re-droit d'acheter cette couleur.

Parce que sa matière est fantastique. Du cuir bullé. Aussi doux qu'un museau de veau.

Parce qu'au final, j'admets que je transporte peu de dossiers A4. Je rapporte pas des dossiers à la maison. Comme font les femmes d'affaire. Je transporte au besoin mon ordi dans un sac à dos Quechua. Laid.

Parce qu'il FINIRA MON LOOK (pardon pour ces vilains mots).

Parce qu'à mesure que je cherche des raisons J'EN VOIS TRES PEU...

... REMBOURSEZ-MOI.

 NDLR : c'est arrivé. J'ai rien dépensé. La vendeuse n'a plus voulu le vendre. C'est extraordinaire.

03/12/2012

Le modèle allemand (je dis non)

Tout comme la France, je ne suis pas au top.

Ni une, ni deux, j'applique les méthodes de mes amis les économistes pour sortir de cette médiocrité - un problème de compétitivité avec les autres meufs - et je regarde autout de moi pour appliquer ce qui marche ailleurs à ma personne, patrie d'un seul habitant.

Y a les rachitiques, les pas stylish, les filles aux têtes coupées, faut piocher parmi les blogueuses au meilleur PIB.

Luxembourg, Norvège, Qatar, Suisse, Emirats Arabes Unis, Danemark, Australie, Suède, Etats-Unis, Pays-Bas, Canada, Irlande, Autriche, Finlande, Singapour, Japon, Belgique, France, Allemagne, Islande.

Voilà très chers les 20 pays les plus chouettes pour les habitants selon le FMI en 2010.

ALORS POURQUOI ON NOUS RABAT LES OREILLES AVEC L'ALLEMAGNE CE GROS NUL !?!

Soyons ambitieux, je veux pour mes concitoyens le pouvoir d'achat du Luxembourgeois, du Norvègien ou du Qatari.

 

Mais faut me rendre à l'évidence, je serai jamais Hanneli Mustaparta

8671-Hanneli-Mustaparta-by-Hanneli-Mustaparta-521.jpg

20 ans, grandes jambes, bourse garnie, chic inné, autant imaginer une France au sous-sol gargouillant de pétrole, oublions le Qatar. Et aussi la Norvège (20% du PNB).

 

Je fais également une croix sur le modèle Luxembourgeois, où coule à flots le fric, eh oui, j'accueille pas comme Clara tous les matins "un petit nouveau dans ma penderie".

bootsseebychloe3-604x604.jpg

miumiu5-604x604.jpg

 

photo9-604x604.jpg

Je préviens tout de suite, j'ai même pas osé imaginer me projeter dans le rêve américain de Garance Doré.

café mode, blogueuses, garance doré, géraldine dormoy, hanneli mustaparta, the working girl, blog, mode, règle d'or, modèle économique, protectionnisme, PIB

Et je crois pas que la France ait jamais évoqué le modèle étasunien pour rétablir ses comptes publics.

Oublions, Stella voudra jamais me prêter la moindre robe à basque et la famille Leclerc est bien sympa mais de là à en faire nos Rockfeller, y a des pas.

café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Aussi, deuxième leçon de l'économiste : choisir un gagnant, mais un peu ressemblant.

Évidemment, je plaide pour une trentenaire qui n'aurait pas pour métier de recevoir des habits et de les porter. Je vous jure qu'il me faut trimer pour amasser mon petit magôt du mois.

Ainsi, il nous faut une vielle nation industrieuse, une qu'aurait connu les 30 glorieuses, tiens, et comment elle s'en remet, la maligne.

Mais pourquoi l'Allemagne ???

Croissance du PIB, excédent commercial, faible taux de chômage, petit déficit budgétaire c'est bien.

Faibles salaires, précarité, taux de pauvreté plus élevé, démographie en berne.

jobwunder, café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Pas très rigolo.

 

Un peu comme si je m'inspirais de la charmante tenancière du Café Mode.

Elégance. Oui, que j'interprèterai comme une sorte de rigueur économique.

images.jpg

Elle dit : "Il y a quelques mois, j’ai décidé d’arrêter de porter des jeans au bureau" et j'entends "règle d'or, règle d'or, règle d'or" susurré par une inflexible chancelière.

Puis enfin, un manque flagrant de demande intérieure !

"J’entretiens mon dressing comme un bonsaï, taillant dans le vif dès que le besoin s’en fait sentir et entretenant chaque vêtement et chaque accessoire avec soin. La vue de cette pièce bien rangée m’apaise tant que, depuis, j’achète moins de fringues. Ca peut paraître choquant pour une fille qui bosse dans la mode, mais, la plupart du temps, celles que j’ai déjà me suffisent".

Comment la flambloyante France pourrait-elle accepter de ne pas passer une fois par semaine chez Zara ?

Et je sais que c'est mal, cette inconstance, ce goût vain du shopping.

" Les structures sectorielle et géographique différentes des exportations des deux pays [France et Allemagne], ne permettent pas, contrairement à une idée souvent reçue, d’expliquer les différences d’évolutions récemment observées. L’analyse fine du tissu des entreprises exportatrices y contribue par contre. Ce qui frappe en effet du côté français est le renouvellement continu de l’ensemble des firmes de taille moyenne qui vendent à l’étranger, alors que du côté allemand la permanence domine. Année après année, ce sont donc, pour une part au moins, de nouvelles entreprises qui se lancent à la conquête des marchés extérieurs, en remplacement de celles qui les abandonnent ; les entreprises allemandes de même taille en revanche occupent et étendent leurs positions au fil des décennies. Il en résulte pour nous une déperdition continue d’énergie et pour l’Allemagne un avantage compétitif indéniable."

C'est indéniable.

Mais je nous propose drôlement mieux.

Aurore.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Elle fait envie.

Vous voulez : son T-shirt en cuir.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

J'ai.

Ses escarpins bien nude.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

J'ai bientôt.

Des blazers mi-cuir.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Ca peut se faire.

Elle porte aussi des bagues à chaque doigt

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

J'y pense chaque matin.

Une parka en lapin.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Ah je me tâte.

Et toujours un slim blanc.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Le mien est au pressing.

Un perfecto rosé.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Y a les soldes d'été.

Un blazer bleue nuit ?

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Dommage j'ai perdu le mien dans une Bordeaux-Paris.

Des shoes cloutés, une veste en tapisserie ?

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Bah oui, je copie.

Et ça pourrait franchement vous paraître bêta.

Mais si la France se trouvait un modèle aussi adapté, une muse économique aussi désirable qu'atteignable, Merkel pourrait bien aller se rhabiller.

Et vous m'applaudiriez.

12/11/2012

Hopper Hoper

Passons direct à l'assertion, troublante, qui m'a fâchée, un jour autour de mes 17 ans, lorsqu'un anglais, un John Smith, un très joli garçon blond, Lord Fontleroy accompli, petit-ami de ce qu'on appelait une « correspondante », une fille anglaise qui m'accueillait chez elle pour qu'on parle anglais, on le faisait, du haut de l'escalier couvert d'une moquette douteuse couleur carmin à motifs entrelacés d'une petite maison londonienne : « C'est pas une peinture bourgeoise, Hopper ? ». Alors que je l'avais cité comme mon peintre préféré, lorsqu'il m'avait fallu dévoiler mes goûts en matière d'art. 

edward-hopper-nighthawks-1942.jpg

A cette époque, rien n'était pire que d'aimer des choses bourgeoises.

nighthawks_play_review-2.jpg

i.e. établies, institutionnelles, peu courageuses, lisses, décoratives, ronflantes, gonflantes, consensuelles.

tumblr_ltwkxhncKF1qaxr0zo1_500.jpg

L'art bourgeois à cette époque j'aurais dit David, je croyais que c'était le vieux, le doré, les capes en pourpre, les parquets cirés. Ou des scènes de chasse ?

exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

On ne pouvait donner tort à Mr. John Smith d'un revers de la main : des scènes de personnes issues de la bourgeoisie, des maisons bourgeoises, une ville bourgeoise, des travailleurs bourgeois, des activités bourgeoises, des cafés bourgeois, une esthétique bourgeoise.

Pas comme les peintres du ashcan, ces apôtres de la misère (gauchistes !).

tumblr_llctfjH4Zo1qzbbfdo1_500.jpg

Fallait-il vivre dans ses décors pour l'apprécier ? Etions-nous ému d'être enfin représentés, et plus seulement des rois, des reines, des vierges, des anges, des dévots, des petites gens, pêcheurs, hollandais, des ombres ?

tumblr_ln3u20DW1t1qbslufo1_400.jpg

Je peux traîner longtemps des énigmes. Pas les matheuses, qu'on résoud la nuit.

tumblr_ltj02l6VbP1qz9spzo1_500.png

On devait acquiéser car : aucune subversion, pas de corps déformés, type cube, ni de caca sur la toile, de lignes brisées, d'aplats de couleur et stop m'en demandez pas plus (Klein d'oeil) ?

Plutôt, sympa ?

nighthawks, noctambules,exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

Ce type s'était-il contenté de prendre des photos avec un appareil numérique qui n'existait pas encore sur des tournages de cinéma qui n'avaient pas lieu ?

exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

Ce type était-il juste complètement sourdingue ? A ce titre peu opérationnel pour envisager que des mots doux puissent s'échanger ?

tumblr_lltmppKWYI1qaadmlo1_500.png

Ce type, au passé de publicitaire, nous vendrait-il juste des trucs de l'Amérique ?

exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

Un peintre excluant toute représentation de la violence (son histoire), alors qu'on sait, nous ce qu'il en est de nos cousins américains (ces bourrins).

exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

On nous apprendra pourtant qu'il annonce la rigueur ultramoderne du minimalisme new-yorkais. "A son insu", l'incise est d'importance, mais ça aurait pu redorer le blason de ce brillant coloriste.

exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

Et puis, l'émancipation de la femme, chouette, Jo et Edward, couple bourgeois s'écharpant pour un peu de célébrité, oh que oui c'est bourgeois, ça.

exposition,edward hopper,hopper,art,peinture,grand palais,néo-réalisme,modernité,figuratif,reproduction,meme

Non.

Non Marx.

Tes classes sociales, tu sais où tu te les mets ?