21/10/2009

Gala me fait tiquer (galactique, ouaf ouaf ouaf)

"Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas"

Ring a bell ? (ça tilte dans votre tête ?)

Vous pensez que je vais ENCORE évoquer la seconde guerre mondiale, obsession à mon sens tout à fait normale pour quelqu'un de moderne, comme moi et vous.

(Parisiens sous l'occupation)

Cette pensée est sensée.

Car l'un des grands mystères du siècle est de savoir qui savait quoi pendant cette période, par exemple qui savait quoi de l'extermination des juifs.

Si par malheur tout le monde savait tout de l'extermination des juifs c'est à désespérer de l'humanité, pense-t-on.

L'hypothèse généreuse et consolatrice à laquelle nous avons décidé d'adhérer est que personne ne savait rien

"On ne savait pas. Du moins, les gens simples comme moi qui était fils d’un artisan, qui n’était pas d’une famille de journaliste ou d’homme politique ou de gens qui appartenaient à la société éclairée. On ne savait rien. La preuve qu’on ne savait rien, c’est que ma mère avait été déportée parce qu’elle était juive. Et moi, en mai 1945, à la fin de la guerre, j’ai été l’attendre à la gare plusieurs jours." Interview de Marc Ferro.

Or, lorsqu'on ne sait pas, on ne peut pas...

... peut pas agir.

Et pas seulement commenter comme ces fiottes de journalistes vautrés la journée durant dans leur fauteuil Chesterfield à émettre des critiques au kilomètre sans jamais (et blablabla et blablabla).

On s'égare.

En fait non.

On est sur le bon chemin.

Parce que pour agir, bougre de Dieu, il faut bien être au courant, informé, il faut savoir si oui ou non les juifs sont exterminés, si oui ou non le fils Sarkozy fait son trou.

(Parfois, je vous l'accorde, on agit sans savoir. Ca s'appelle la guerre préventive ou préemptive c'est selon).

Pour cette fois, c'est-à-dire pour la seconde guerre mondiale et l'extermination des juifs, on veut bien croire qu'on ne savait pas, l'excuse peut servir de refuge pour cette fois, on baissera les yeux pour cette fois, ça passe, pour cette fois.

Mais que l'on ne nous y reprenne plus.

 "On ne pourra pas dire qu'on ne sait pas ... puisqu'on sait"

Eh bien les Zinzins de chez GALA, le magazine, c'est le slogan qu'ils ont élu, pour leur précieuse campagne de publicité à la télévision.

Avec Gala, on ne pourra plus dire qu'on ne savait pas.

pj : c'est vraiment trop chouette, les pubs à la télé.

29/07/2008

Fini au 81212

81212 me fascine.

Je ne suis pas la seule.

Un type en a fait un roman que je n'ai pas le courage de lire.

Un autre une sorte de BD.

 

QUAND, c'est pour savoir quand on on tombe enceinte.

INCARNE en quoi on va se réincarner.

FIEVRE donne le pourcentage de compatibilité amoureuse entre ton prénom et celui que tu aimes.

JADIS ce qu'on était dans une vie antérieure.

FLEUR pour savoir quels sont ses sentiments à ton égard.

SOLO combien de temps tu vas rester célibataire.

Et ainsi de suite.

 

L'expérience relatée ici, si elle est vraie,  montre que si l'on se demande pourquoi son ex (EX*) a rompu, on obtient une réponse assez censée: en fait il est attiré par les personnes du sexe opposé.

Sur internet, c'est gratuit. Il y a de fortes chances que le prénom de mon futur mec soit Lucas. 98% de chance. Ou Giovanny, avec un y. Il y en a très peu.

Le truc VRAIMENT intéressant c'est qu'on peut créer son propre service de SMS surtaxé. Si.

Moi j'ai créé BOOK. Tu me dis quelle est ton humeur, je te dis quoi lire. T'es triste, je te recommande un livre qui te fera hurler de rire. Là tout de suite j'en ai pas en tête.

Ca n'a d'intérêt que si tu arrives à faire envoyer à la personne au moins 5 SMS surtaxés. Elle est engagée dans le processus, a déjà perdu 50 centimes d'euros, donc elle continue. Sinon elle a TOUT perdu.

Tu peux aussi créer des votes. Par exemple, je pourrais vous demander d'envoyer un SMS surtaxé pour dire si vous aimez ou pas ce post. Comme il y a beaucoup de personnes en colère sur internet, certaines ne se priveraient pas pour envoyer un NON virulent.

Je pourrais encaisser 0,76 ct d'euros.

 

Comme 81212 m'ennuie, j'ai eu envie d'acheter le nom. Ca m'a coûté 6 euros. Je l'ai choisi en .mobi

A l'heure actuelle je n'ai aucune idée de ce que je vais en faire.

Mais je sens que je suis une FUCKING BUSINESSWOMAN.

* Ne pas confondre avec FINI qui permet de savoir si mon ex pense encore à moi.

11/06/2008

J'adore les réclames

Hier soir, j'ai sincèrement cru qu'on exhortait les enfants à réclamer Pol Pot à leurs parents.

A adorationner Pol Pot.

Hélas, il ne s'agissait en fait que de Pom Pot, de la compote génatineuse en sachet.

 

Ce qui me hérisse les poils du corps, c'est lorsque des bonnes femmes miment un orgasme pour... un nouveau parfum Schweppes

Des interrupteurs de couleur.

Ce truc me débecte. Même les films érotiques M6 sont plus classes que cette saloperie.

 

Comment reconnaître une publicité sexiste ? 

 Il existe un super mode d'emploi, en fait.

Transformer la femme, en homme.

Faire de cet homme un homme noir.

Se rendre compte qu'un tel visuel est INIMAGINABLE

A y est : vous savez que la pub est sexiste.

 

Travaux Pratiques

Prenez C&A.

 La Meute a souvent tancé la marque.

Soit ce visuel : un petit garçon au milieu d’une forêt de jambes féminines nues et minces.
Rappelez-vous. 
 
Alors il faut imaginer une petite fille au milieu de jambes de mecs de couleur noir en slips. 
 
Faire pareil avec la pub des interrupteurs.

 

238724542_dbb7801290.jpg

 

Ce qui explique pourquoi la pub est sexiste

Parce qu'on connaît mal les petits bruits que font les garçons quand ils font l'amour.

Ou on imagine que c'est plus proche des cris d'un tennisman au bout du rouleau.

On croit que ça ne donne pas envie d'acheter les produits, d'entendre des "Han" en rafale.

 

Parce qu'il y a plus de produits en vente de forme conique ou pyramidal que de produits en vente en forme d'outre.

Mises à part les outres.

 

 Mais j'aurais bien mis à la place un homme, pour celle-là.

 

Ce que j'aime quand je regarde la publicité c'est que ça me dit qui je suis.

A la mi-temps du foot, les problèmes de rasage, de pellicules et les désirs de bolide s'enchaînent.

Quand je regarde... Sex and the city, on cherche à me vendre des choses qui me correspondent bien.

Des produits anti-poils. 

C'est gratifiant. 

pj : et Gala...