Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2012

Vacances victoriennes

Je me suis délabrée pendant 7 jours.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Surmenage, reconstitution de mes forces vives, trop d'aller-retours en Province les yeux rivés sur la montre pour calculer la probabilité de rater le seul Paris-Arras direct de la matinée et le degré de gravité afférent à mon retard, un corps qui se démène pour me contrarier de mille petites façons, jamais assez pour être déclarée inapte mais dans un tir concentré suffisamment nourri pour faire de toute journée une gageure.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Je suis restée dans ma tanière cependant me fallait m'évader du pays, des actualités, du temps présent alors j'ai plongé dans Quelle époque !

Un gentilhomme des postes britanniques, Anthony Trollope en est l'auteur, contemporain de Dickens, Thackeray et George Eliot, connu en sa contrée, boudé en France, traduit tardivement.

Lui voyageait aussi régulièrement en train à travers l'Irlande mais se réservait de 5h du matin à 8h un temps d'écriture. Homme industrieux, 47 romans au compteur, plus que Voltaire, se plaisait à dire le bonhomme.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

On y cherche du fric, dans cette société, le moyen de paraître sans avoir à trimer, tout n'est qu'argent, prêts, arrangements, dettes et crédit.

Alors on y prend en pitié ces Lords désargentés aussi bien que désoeuvrés, sommés de chasser l'héritière fortunée même de bien piètre extraction, malheureuse la fille de commerçant, convoitée autant que méprisée.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Il y aurait des raisons de faire à Trollope le procès intenté aux cinéastes français, chroniqueurs des peines de coeurs de la bourgeoisie parisienne universitaire insensibles au contexte social.

La classe laborieuse et ses bouleversements interviennent peu dans ce qui est néanmoins une peinture de l'époque victorienne et de sa nouvelle reine, la City.

Les montages financiers y sont bien compliqués, les chemins de fers n'ont pas besoin de se construire pour que le cours de leurs actions monte, monte, monte.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

La presse, oui, comme nous, tel ce journal "censé informer tous les jours ses lecteurs de tout ce qu'avaient dit et fait jusqu'à 2 heures de l'après-midi tous les gens importants de la capitale et prophétiser avec une précision prodigieuse ce qu'ils diraient et ce qu'ils feraient pendant les 12 heures à venir", Le Monde, tiens par exemple.

La justice des forts et des faibles, on l'exprimait autrement la différence, "même si un Napoléon peut fort bien exterminer des tribus entières pour réaliser ses projets, on ne peut le juger avec la même loi que celle qui punit un jeune lieutenant pour sa cruauté envers quelques nègres", pas super politiquement correctement. Aurait-on traduit Bonaporte au TPI ? Les G.I pissent bien sur des cadavres.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Je passais de l'époque contemporaine à la victorienne au fil de la semaine, tranquillement au lit, ménageant mon corps pour lui permettre vers la fin de choper une crève proprement afin de débuter mon labeur de nouveau fébrile.

Mais, tournant les dernières pages du roman, je tombais sur cette assertion troublante :

"On prétend que si l'on prenait un homme de qualités moyennes pour en faire un Premier ministre, du jour au lendemain, il pourrait vraisemblablement s'en tirer aussi bien que d'autres Premiers ministres, car la hauteur de la fonction élève l'homme à son niveau".

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction,william morris,wallpaper,papier-peint,décoration

C'est pas comme un créateur de papier-peint. Si on me propulsait créatrice de papier-peint, je ne ferais rien de bien.

Mais si, le 7 mai, se déroule un tirage au sort et que je suis élue Premier ministre, ne tremblez pas.

J'administrerai probablement mon pays dans la posture de Frida Kahlo, une sorte de Roosevelt en plus désarticulée, pourtant bien.

C'est ma morale, aujourd'hui boulot.