04/08/2011

Indian Dress

On a un souci majeur.

Y a des genres de fanatiques en Inde et j'y vais.

Je sais plus si ce sont des musulmans, des jaïnistes, des bouddhistes mais ça n'a pas beaucoup d'importance, ils veulent juste pas voir un bout de peau de femme dépasser.

Des fois que ça leur donnerait trop une envie de baise démente.

Je suis une touriste respectueuse et je ne veux pas leur donner cette envie-là, fort embarrassante au milieu des activités courantes, brûler un cadavre tout ça.

"Il ne faut rien porter au-dessus du genoux ou vous sentirez des regards pesants, à moins que l'on ne vous jette des pierres"

 

J'ai pas le dressing adapté à ces exigences.

L'équation est simplissime dans un pays de l'OCDE à tendance continentale : ce qui est couvrant tient chaud ou appartient au vestiaire d'un clown.

Clown comme j'aurais pu dire hippie, traveller, punk à chien, tiers-mondiste, démondialisateur.

Et pourtant j'étais pas tombée dans la plus mauvaise période vu que le pantalon de crétin était revenu. Le léger à motif clic-clac.

Enfin Ikat.

Ca vous échappera pas que pour squizzer le syndrome Porto Alègre, faut le porter : Chic

2572001_1_1_2.jpg

Ou Rock.

0603010_1_1_1.jpg

On dirait même qu'il n'y a pas 36 000 façons de le porter Rock.

images.jpg

Ca m'irait très bien s'il ne faisait pas 35° là-bas.

La sueur sur soie c'est moyen. Le cuir je développe pas.

 

Ca, c'est tentant :  

Marantethnique.jpg

Mais qui dit débardeur dit aisselles et même si l'on n'a pas l'habitude d'affoler les hommes avec nos aisselles en Inde si, en Inde on peut les faire craquer en montrant nos aisselles. Si.

J'ai une dernière possibilité, tout est bien couvrant, tout est léger :

 

53099348.jpg

Avec leurs critères, vont-ils réaliser que c'est ultra-bitchy ?

28/11/2008

My PIN is UP

Today my mood is Betty Betty Boop !

four 079.jpg



four 090.jpg

... mais est arrivée juste à temps pour soigner un petit mental

four 081.jpg

Je l'ai laissée reposer dans son plastique transparent quelques temps...

four 083.jpg
Puis un matin (un lapin...) j'ai grimpé sur la cuvette des WC, l'ayant à peine enfilée.

Et c'est devenu un bon jour pour vivre !

Baisairs mes amis doux.