Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2013

Tu seras belle, ma vieille

C'était une fable.

serge_gainsbourg.jpg

Les hommes qui embellissaient avec l'âge.

images.jpg

Leurs belles rides, leurs magnifiques cheveux blancs, leur embonpoint charmant, leur mignonne calvitie, leurs bajoues triomphantes.

Oh mais j'y ai cru. Longtemps.

Nos courbes s'inversaient, les femmes dépérissaient quand leurs alter ego gagnaient en sensualité au fil des années.

Cette blague.

gainsborg2.jpg

On a confondu beauté et puissance.

Ils accumulent galons et assurance, d'où l'attraction.

Heureusement, dominer ne leur est plus réservé.

Aujourd'hui, des femmes de plus de 50 ans qui emballeraient n'importe quel pré-pubère, je vous en trouve à foison, et je n'ai pas besoin d'aller chercher des actrices aux yeux bleus pour vous en convaincre.

Ces femmes, en pleines possessions de leurs moyens, resplendissent.

Encore un combat de gagné.

 

Laura Chinchilla, Présidente du Costa Rica

laura-chinchilla.jpg

Mireille Faugère, Directrice Générale APHP

Mireille_Faugère.jpg

Hillary Rodham Clinton, ancienne Secrétaire d'Etat des Etats-Unis

657906-hillary-clinton-aura-69-ans.jpg

Christine Albanel, ancienne Ministre de la culture et de la communication

image_59325104.jpg

 Dana Aldes-Landy, Vice-Présidente Banque Laurentienne

dana.jpg

Anne Lauvergeon, ancienne Présidente du directoire d'Areva

100lauvergeon.jpg

Cristina Fernandez de Kirchner, Présidente d'Argentine

Cristina-Fernandez.jpg

Clara Gaymard, Présidente de General Electric

65479_pic_288x384_q85.jpg

Arianna Huffington, Directrice du Huffington Post

n690525583_4260656_2886.jpg

Mouna Sepehri, Directrice déléguée à la Présidence de Renault

big_WFGM09_D1_S1D_P5.jpg

Claudie Haignere, Astronaute, ancienne Ministre déléguée à la recherche

Claudie-Haignere_galerie_principal.jpg

Patricia Barbizet, Directrice générale d'Artemis

PATRICIA-BARBIZET-227x300.jpg

Christine Lagarde, Présidente du FMI

220px-Lagarde,_Christine_(official_portrait_2011).jpg

Anna Wintour, Directrice artistique de Conde Nast

anna_wintour.jpg

14/06/2012

Je suis une femme libre (mais de quoi ?)

De conduire une voiture. D’avoir un chéquier. De divorcer. De faire polytechnique. D’aller voir un match au stade. De choisir mon mari. De travailler. De porter des pantalons. D’avoir l’autorité parentale sur mes enfants. De voter. De monter à cru. De tromper mon mari. De fumer. D’accéder au trône d’Angleterre. De marcher dans la rue les cheveux au vent.

 

47938741.jpg

J’ai des droits.

Nombreux.

Merci d’avoir manifesté, choqué, gêné, lutté, pour me les assurer.

Je suis libre.

 

Mais Sinclair, chère Anne, n’utilise pas ma liberté pour justifier de ton amour pour un homme qui harcèle sexuellement les femmes, n’utilise pas leur combat pour mes droits comme cache-misère de ta sinistre vie amoureuse.

 

J’ai ma liberté de penser.

Je peux te contredire, amour.

En public.

Je suis libre.

 

Mais Trierweiler, chère Valérie, n’utilise pas ma liberté pour régler tes comptes avec l’ex de ton homme [politique], ne l’utilise pas pour masquer ta mesquinerie et ta petitesse.

 

Ne revendique pas d’être une femme libre parce que tu places l’avenir de la France loin derrière tes préoccupations personnelles, ta vie privée, peut-être ta jalousie maladive dont je ne veux rien savoir. Sauf dans la salle d’attente du dentiste.

 

Ou alors.

 

Prend exemple sur la liberté de femme de Mr Clinton, de Mr Rousseff, de Mr Finnbogadottir, de Mr Bachelet, de Mr Patil.

 

Tu es absolument ringarde, si tu penses que faire une connerie est le propre de la femme.

28/11/2011

La journée de la jugeote

Je ne l'ai pas faite.
La journée de la jupe. Je prenais le train. Comme le jour de travail d'avant. Comme celui d'après.

tumblr_lueo5k4nHh1qfbon7o1_500.jpg

6 heures à chaque fois pour rejoindre l'Ouest de la France puis s'en extraire.

En l'occurence, un peu plus, car je marchais sur les traces du convoi radioactif dont des "actes de malveillances" avaient ralenti la progression et endommagé la voierie.

Or, je fais le chien, en train. Ca me berce, je m'endors. Comme eux. Et : en position de chien de fusil.

tumblr_luf0isegqh1qfbon7o1_500.jpg

C'est une attitude fort peu encouragée parmi ma corporation, les consultants.

Le temps de transport se doit d'être un temps utile, un temps de travail, j'en connais qui finissent leur rapport entre 7h07 (départ du train) et 10h04 (arrivée à Cherbourg).

Moi, le matin, hagarde vers les 5h, ma seule exigence avant de partir est d'avoir de belles chaussettes, en forme et qui sentent bon, pour enlever mes chaussures dès posée dans le wagon, replier les jambes que j'ai heureusement courtes, faire un coussin de mon sac en cuir rempli de dossiers et une couette de mon manteau déchiqueté.

Pour faire revenir la nuit à moi, je déroule le col de mon col roulé et m'y cache le visage. Ca suffoque.

tumblr_lukp4dKktx1qfbon7o1_500.jpg

Si donc j'avais porté une jupe, dans ces conditions de vie, j'aurais eu le mérite de pousser à fond le concept de disponibilité sexuelle.

Et ainsi aidé mes soeurs les femmes à démontrer le caractère animal des hommes tous des (domi)niqueurs.

Or, c'est justement à cette occasion, à l'occasion de la journée du viol de la jupe que je remarque à quel point mon statut de femme a peu d'importance dans mon cadre de travail, à savoir depuis que j'ai quitté un monde de la recherche profondément misogyne.

Je dois faire ma "cible", surveiller mon nombre de jours facturés, bien "atterrir" à la fin de l'année, un vocabulaire qui ne m'enchante guère. Mais je n'ai jamais l'impression d'être particulièrement une femme quand je bosse.

old erotic art, consultant

Comme le client me paie pour causer, il n'a pas intérêt à saturer l'espace de nos échanges de ses propres idées.

Je suis d'emblée en position d'experte telle une prostituée dont on ne met pas en doute la capacité à faire le (blow) job.

Cette confiance qui m'est offerte est bien loin du mépris que mes collègues masculins de l'époque témoignaient à l'égard des femmes qui se piquent de penser.

Dans l'Intellectuasie où la parole est gratuite mais aussi précieuse qu'une barre de sel pour les Baruyas de Papouasie-Nouvelle Guinée, nous les dégoutions autant qu'une femme menstruée pour ces derniers.

"Dans le registre de la séduction, la culture occidentale promeut encore le modèle de l’homme entreprenant, auquel répond celui de la femme passive séductrice, dans l’attente de se voir proposer quelque chose. Lorsqu’il faut se vendre et vendre ses travaux dans les conférences internationales, démontrer qu’on est le meilleur, quoi de plus normal que les hommes soient plus à l’aise, quand la publication du moi passe avant celle de la science ? " Vincent Berger / Président de l'Université Paris-Diderot

04/08/2011

Indian Dress

On a un souci majeur.

Y a des genres de fanatiques en Inde et j'y vais.

Je sais plus si ce sont des musulmans, des jaïnistes, des bouddhistes mais ça n'a pas beaucoup d'importance, ils veulent juste pas voir un bout de peau de femme dépasser.

Des fois que ça leur donnerait trop une envie de baise démente.

Je suis une touriste respectueuse et je ne veux pas leur donner cette envie-là, fort embarrassante au milieu des activités courantes, brûler un cadavre tout ça.

"Il ne faut rien porter au-dessus du genoux ou vous sentirez des regards pesants, à moins que l'on ne vous jette des pierres"

 

J'ai pas le dressing adapté à ces exigences.

L'équation est simplissime dans un pays de l'OCDE à tendance continentale : ce qui est couvrant tient chaud ou appartient au vestiaire d'un clown.

Clown comme j'aurais pu dire hippie, traveller, punk à chien, tiers-mondiste, démondialisateur.

Et pourtant j'étais pas tombée dans la plus mauvaise période vu que le pantalon de crétin était revenu. Le léger à motif clic-clac.

Enfin Ikat.

Ca vous échappera pas que pour squizzer le syndrome Porto Alègre, faut le porter : Chic

2572001_1_1_2.jpg

Ou Rock.

0603010_1_1_1.jpg

On dirait même qu'il n'y a pas 36 000 façons de le porter Rock.

images.jpg

Ca m'irait très bien s'il ne faisait pas 35° là-bas.

La sueur sur soie c'est moyen. Le cuir je développe pas.

 

Ca, c'est tentant :  

Marantethnique.jpg

Mais qui dit débardeur dit aisselles et même si l'on n'a pas l'habitude d'affoler les hommes avec nos aisselles en Inde si, en Inde on peut les faire craquer en montrant nos aisselles. Si.

J'ai une dernière possibilité, tout est bien couvrant, tout est léger :

 

53099348.jpg

Avec leurs critères, vont-ils réaliser que c'est ultra-bitchy ?

12/10/2009

J'y consens

Nous voilà quelque peu perplexe : Lorsque la victime consent, y a-t-il encore un coupable ?

Le consentement passe généralement comme une lettre à la poste.

a_wedding.jpg

A wedding, Altman

(Quelques rares ratés : "I Ross, take you... RACHEL")

C'est la grande affaire moderne : LA solution à nos problèmes de moeurs.

LE CONSENTEMENT ECLAIRE.

Nous voilà libérés des moralistes, des pudibonds et puritains, de la culpabilité, des décisions papales.

 

Les prostituées ? Les mères porteuses ?

Si elles consentent...

La championne toute catégorie pour défendre cette position : Marcela IACUB. Pensionnaire du CNRS.

pict_dnBdYHFnYWU1Ozk4Oj4oYH53YGJicCs4bXtgaTN@a31HQ0QMUkRPUU5BBRodHBsJQ0dLQQkHBQQOChRMX0kYWTYsMH53cHY=.jpg

Elle hante les plateaux télés de Taddei sempiternellement. Pas ratable.

Mais le cannibale allemand a tout fait merder : il a recruté foison d'humains prêts à se faire dévorer.

Consentants.

Mais éclairés ?

Alors, beurk, on a du se rappeler qu'on était tous des aliénés.

Saloperie.

Comment être suffisamment éclairé sur soi-même ?

Ne nous faut-il pas, à tous, en guise de Jimini Cricket, un sourd présent dans les moments délicats de notre vie ?

4_mariages_et_1_enterrement_four_weddings_and_a_funeral_1993_diaporama_portrait.jpg

4 weddings.

Et, à défaut, d'un tiers bienveillant faillible, on pourrait s'en remettre à la moyenne des convictions éthiques des citoyens d'un pays.

A une loi, quoi.

Du reste, c'est pour ça que lors des procès, il n'y a pas seulement une partie civile vindicative mais également un procureur. Si.

ps : tout ça pour vous conseiller de voir Un mariage, de Robert Altman.

26/01/2009

Les femmes sont tellllllllllllllllllllllllllement compliquées (pour le plaisir)

Enfin.

meetic2-235x300.jpg

(femme difficile à assembler)

Enfin une révélation utile.

C'est en lisant / entendant une énième fois le même mantra que la clarté s'est faite.

"Les femmes sont compliquées" : ça m'a toujours chiffoné.

"Les chats sont inépendants" idem.

 

N'étant ni homme ni femme à la fois, je les croyais sur parole.

Par ailleurs vivais avec un chat qui semblait sinon m'aimer du moins m'apprécier fortement.

Le chien a rejoint ce doux duo il y a un an.

Ma perspective a changé.

image_7.png

Je ne sais toujours pas comment caractériser Noé (le chat).

En revanche Bambi (le chien) souffre de dépendance affective.

Mais ce, ni plus ni moins que ses congénères.

Le chat n'est pas indépendant, le chien est dépendant.

Ma perspective a changé.

cunha1.jpg

(homme peinant à rassembler les morceaux d'un puzzle réservé aux 3-4 ans)

Les femmes ne sont pas compliquées

Les hommes sont simple(t)s.

Ainsi, leur nature a horreur du vide.

Et ne rompront avec la légitime que si la remplaçante est déjà présente.

 

Les femmes ne sont pas com-plexes

Les homme sont cons.

2232.jpg

Rien ne se perd, tout se transforme.

Une loi difficile à saisir.

La rencontre d'un spermatozoîde et d'un ovule, ça les étonne encore, que cela puisse déboucher, sur un nouvel être humain.

Pour éviter ce phénomène biologique courant depuis la nuit des temps, fuient à toutes couilles, dès que le mutant pointe le bout de son nez.

(en général vers une autre porteuse d'ovules etc...)

325accouchement.gif

(Les céréales du dimanche matin)

 

Les femmes ont des complexes (et boivent de la contrex).

Les hommes n'ont que les cons en tête.

Lorsqu'un monsieur vous convie au musée, apprenez quelques semaines après, incidemment par ouï-dire informé, son assiduité aux orgies.

S'il se promet de ne pas toucher, chattera sur internet et votre culotte y passera.

 

Record battu : en 2 mois, ai été abordée par 4 mecs de ce type, chacun dans sa catégorie (le poids lourd m'a fait morfler, malgré (à cause de ?) ses gants de velours, le reste est aux oubliettes).

 

C'est simple.

Je n'aime pas ça.

Ce n'est pas compliqué.

Ca me débecte.