Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2013

J'ai été volée par un noir

Maintenant, c'est fait.

J'ai le droit de m'exprimer en toute légitimité sur le racisme et l'insécurité.

Youpi !

(Encore un argument que la subtile - mais feu - Gauche Populaire n'aura pas).

Je ne vis plus dans les beaux quartiers depuis un certain temps. J'ai été cambriolée deux fois. Et je m'étais déjà fait voler un portable par une bande de petits cons.

Mais là, c'est immense.

racisme,insécurité,gauche populaire,agression,société,vol,iphone

Il était noir, ado, capuche.

J'ai eu un pressentiment quand il s'est approché vers moi sur la gauche, j'ai ralenti le pas, eu le temps d'engager un dialogue avec moi-même pour combattre cette appréhension et faire confiance à l'humanité qui me trahit peu.

Et il s'était emparé du téléphone, de l'IPHONE, ma maison-coquille-drogue super dure.

Alors, s'est engagé un combat avec lui, le jeune, dont j'ai arraché la doublure de sa parka, l'objet s'est échappé de ses mains, j'ai de nouveau dialogué avec moi-même quant à l'intérêt qu'il y aurait à mourir pour un téléphone même s'il y avait eu des photos de gens nus dedans, plutôt que pour son pays.

Je l'ai lâché, rapide comme l'éclair il a ramassé ma vie-mon téléphone et filé.

La flic était fière de moi. Quand on a passé en revue toute la séquence au commissariat, pas pour rattraper mon voleur mais que l'assurance me rembourse, passage obligé, elle était contente. Ca enverrait un bon message au voleur. Et elle s'y connaît, elle avait pris 4 dépositions du même ordre dans la journée. J'étais son héroine du jour, j'ai tout raconté en large et en travers car je m'ennuyais pendant qu'elle faisait les papiers car JE POUVAIS PAS CONSULTER MON TELEPHONE pendant ce temps. Il est possible qu'elle ait le coeur un peu plus léger la prochaine fois qu'elle achètera sur ses deniers personnels l'encre utile à l'utilisation d'un tampon encreur, tampon qui doit ABSOLUMENT attester que la République Française reconnaît mon témoignage, République qui ne fournit pas l'encre. C'est trop cher.

Puis, sans trop y croire, on a fait semblant de chercher le voleur, j'avais le mec en tête, je l'ai décrit, malheureusement il avait la peau noire, les yeux foncés et les cheveux noirs et frisés, ce qui doit correspondre à pas mal d'hommes d'origine africaine. Heureusement j'avais "traits fins", comme indication mais c'est pas un critère qu'ils utilisent. Le fichier a sorti une photo, c'était pas mon type.

Ce qui m'a un peu calmée dans toute cette histoire, alors même que j'étais rentrée chez moi en pleurant et en agonisant ce mec après le vol, c'est de voir plusieurs ados rentrer dans le commissariat avec les menottes aux mains, je les enviais pas, ils me faisaient pitié, ils étaient mignons, le mien aussi aurait eu l'air mignon, désarmés, aux bras de flics en civil qui avaient l'air sympas, pas bravaches, je les trouvais petits pour être menottés, suis-je trop sensible ?

Depuis, je confesse, mon cerveau et moi dévisageons les ados noirs aux traits fins pour reconnaître celui qui m'a GRAVEMENT MIS DANS LA MERDE. Parce que je suis nomade. Entre mercredi soir, moment du vol, et vendredi soir prochain, j'aurai pris 8 trains et pas pour aller en week-end. Sans mon doudou. Avec ses plans, ses horaires de trains, Instagram, Facebook, Beauté Test, le site de la RATP, le lien direct avec mon assistante qui m'envoie les références de mes e-billets, Marmiton, les SMS avec X, les commentaires sur les posts, Spider solitaire. Et le téléphone que m'a fourni SFR, une antiquité dont je touche le minuscule écran machinalement (il ne se passe rien, sinon que s'y dépose du gras), ne se recharge pas.

Donc depuis tous les ados noirs sont mon potentiel agresseur, pour 1 seconde, le temps que je les dédouane.

Mais je n'ai pas peur.

racisme,insécurité,gauche populaire,agression,société,vol,iphone

La prochaine fois qu'un ado noir viendra vers moi, je serai sur mes gardes car mon cerveau fait son job, il a raison, utilise l'information disponible, son expérience. Ca passera. Parce que mon cerveau est malin, plastique, il aura d'autres choses à emmagasiner, ça l'épuisera.

Apparemment, c'est parce que j'ai du fric, un boulot, que je vis dans un lieu vivant, que je réagis comme ça.

A Brachay, un village où l'on vote à 72% pour Marine Le Pen, il n'y a plus de commerces.

La conclusion s'impose, pour le maire de Brachy : «L’immigration, on ne va pas tourner autour du pot, c’est le problème. Je ne suis pas raciste, les étrangers, on en a eu besoin au moment de la reconstruction d’après-guerre mais, avec la crise et le chômage, on ne peut pas accueillir tout le monde. Ici, il y a juste un Hollandais qui a racheté l’ancien couvent.»

03/12/2012

Le modèle allemand (je dis non)

Tout comme la France, je ne suis pas au top.

Ni une, ni deux, j'applique les méthodes de mes amis les économistes pour sortir de cette médiocrité - un problème de compétitivité avec les autres meufs - et je regarde autout de moi pour appliquer ce qui marche ailleurs à ma personne, patrie d'un seul habitant.

Y a les rachitiques, les pas stylish, les filles aux têtes coupées, faut piocher parmi les blogueuses au meilleur PIB.

Luxembourg, Norvège, Qatar, Suisse, Emirats Arabes Unis, Danemark, Australie, Suède, Etats-Unis, Pays-Bas, Canada, Irlande, Autriche, Finlande, Singapour, Japon, Belgique, France, Allemagne, Islande.

Voilà très chers les 20 pays les plus chouettes pour les habitants selon le FMI en 2010.

ALORS POURQUOI ON NOUS RABAT LES OREILLES AVEC L'ALLEMAGNE CE GROS NUL !?!

Soyons ambitieux, je veux pour mes concitoyens le pouvoir d'achat du Luxembourgeois, du Norvègien ou du Qatari.

 

Mais faut me rendre à l'évidence, je serai jamais Hanneli Mustaparta

8671-Hanneli-Mustaparta-by-Hanneli-Mustaparta-521.jpg

20 ans, grandes jambes, bourse garnie, chic inné, autant imaginer une France au sous-sol gargouillant de pétrole, oublions le Qatar. Et aussi la Norvège (20% du PNB).

 

Je fais également une croix sur le modèle Luxembourgeois, où coule à flots le fric, eh oui, j'accueille pas comme Clara tous les matins "un petit nouveau dans ma penderie".

bootsseebychloe3-604x604.jpg

miumiu5-604x604.jpg

 

photo9-604x604.jpg

Je préviens tout de suite, j'ai même pas osé imaginer me projeter dans le rêve américain de Garance Doré.

café mode, blogueuses, garance doré, géraldine dormoy, hanneli mustaparta, the working girl, blog, mode, règle d'or, modèle économique, protectionnisme, PIB

Et je crois pas que la France ait jamais évoqué le modèle étasunien pour rétablir ses comptes publics.

Oublions, Stella voudra jamais me prêter la moindre robe à basque et la famille Leclerc est bien sympa mais de là à en faire nos Rockfeller, y a des pas.

café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Aussi, deuxième leçon de l'économiste : choisir un gagnant, mais un peu ressemblant.

Évidemment, je plaide pour une trentenaire qui n'aurait pas pour métier de recevoir des habits et de les porter. Je vous jure qu'il me faut trimer pour amasser mon petit magôt du mois.

Ainsi, il nous faut une vielle nation industrieuse, une qu'aurait connu les 30 glorieuses, tiens, et comment elle s'en remet, la maligne.

Mais pourquoi l'Allemagne ???

Croissance du PIB, excédent commercial, faible taux de chômage, petit déficit budgétaire c'est bien.

Faibles salaires, précarité, taux de pauvreté plus élevé, démographie en berne.

jobwunder, café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Pas très rigolo.

 

Un peu comme si je m'inspirais de la charmante tenancière du Café Mode.

Elégance. Oui, que j'interprèterai comme une sorte de rigueur économique.

images.jpg

Elle dit : "Il y a quelques mois, j’ai décidé d’arrêter de porter des jeans au bureau" et j'entends "règle d'or, règle d'or, règle d'or" susurré par une inflexible chancelière.

Puis enfin, un manque flagrant de demande intérieure !

"J’entretiens mon dressing comme un bonsaï, taillant dans le vif dès que le besoin s’en fait sentir et entretenant chaque vêtement et chaque accessoire avec soin. La vue de cette pièce bien rangée m’apaise tant que, depuis, j’achète moins de fringues. Ca peut paraître choquant pour une fille qui bosse dans la mode, mais, la plupart du temps, celles que j’ai déjà me suffisent".

Comment la flambloyante France pourrait-elle accepter de ne pas passer une fois par semaine chez Zara ?

Et je sais que c'est mal, cette inconstance, ce goût vain du shopping.

" Les structures sectorielle et géographique différentes des exportations des deux pays [France et Allemagne], ne permettent pas, contrairement à une idée souvent reçue, d’expliquer les différences d’évolutions récemment observées. L’analyse fine du tissu des entreprises exportatrices y contribue par contre. Ce qui frappe en effet du côté français est le renouvellement continu de l’ensemble des firmes de taille moyenne qui vendent à l’étranger, alors que du côté allemand la permanence domine. Année après année, ce sont donc, pour une part au moins, de nouvelles entreprises qui se lancent à la conquête des marchés extérieurs, en remplacement de celles qui les abandonnent ; les entreprises allemandes de même taille en revanche occupent et étendent leurs positions au fil des décennies. Il en résulte pour nous une déperdition continue d’énergie et pour l’Allemagne un avantage compétitif indéniable."

C'est indéniable.

Mais je nous propose drôlement mieux.

Aurore.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Elle fait envie.

Vous voulez : son T-shirt en cuir.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

J'ai.

Ses escarpins bien nude.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

J'ai bientôt.

Des blazers mi-cuir.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Ca peut se faire.

Elle porte aussi des bagues à chaque doigt

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

J'y pense chaque matin.

Une parka en lapin.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Ah je me tâte.

Et toujours un slim blanc.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Le mien est au pressing.

Un perfecto rosé.

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Y a les soldes d'été.

Un blazer bleue nuit ?

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Dommage j'ai perdu le mien dans une Bordeaux-Paris.

Des shoes cloutés, une veste en tapisserie ?

jobwunder,café mode,blogueuses,garance doré,géraldine dormoy,hanneli mustaparta,the working girl,blog,mode,règle d'or,modèle économique,protectionnisme,pib

Bah oui, je copie.

Et ça pourrait franchement vous paraître bêta.

Mais si la France se trouvait un modèle aussi adapté, une muse économique aussi désirable qu'atteignable, Merkel pourrait bien aller se rhabiller.

Et vous m'applaudiriez.

08/10/2012

Y a-t-il trop d’Énarques à la tête de l'Etat ?

Il ne faut pas toujours se refuser à aboyer avec les loups. Ca fait de la compagnie.

Alors, La Bienveillante, pose le débat.

A SA FACON AHAHAHAHAHAHAHAHA !

Il faut pouvoir maîtriser les rouages de l'Etat, ses circuits de validation, ses Institutions intriquées, son calendrier, ses domaines de compétences, des choses chiantes.

De même, de même que notre styliste à la tête d'une maison de couture devra connaître sur le bout des doigts patrons, coupes, drapés, tissus, modélisme, couture , plissés, imprimés pour faire des robes.

La messe est dite, un écolier en administration est le mec idéal à mettre aux têtes de l'Etat.

Comme notre styliste en sera passé par l'école de la Chambre syndicale de la haute couture à Paris (Yves Saint Laurent, André Courreges, Issey Miyake, Valentino), l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers ou le Central Saint Martins College of Art and Design de Londres.

Raisonnement proprement invalidé par Raf Simons, architecte diplomé en design industriel à la tête de la Maison Dior. 

dior-raf-simons.jpg

Soit une "activité géométrique créatrice dont le but est de présenter les multiples facettes de la qualité des objets, desprocédés, des services et des systèmes dans lesquels ils sont intégrés au cours de leur cycle de vie" (si le style wikipedia est maintenant reconnu dans les hautes sphères littéraires, un modeste blog peut bien lui aussi en user, bien qu'avec l'appui de guillemets), le design industriel. 

Christian-Dior-2013.jpg

Puis, par Hédi Slimane pour Saint Laurent Paris, ancien élève de l'Ecole du Louvre. 

saint-laurent-slimane.png

L'Ecole, si on en croit son intitulé et si cet intitulé est aussi crédible ou prémonitoire, que celui de l'Ecole Nationale de l'Administration qui vous ouvrira grandes les portes du Louvre, ses cimaises ou ses bureaux ce n'est pas précisé.

Hedi-Slimane-rend-hommage-a-Yves-Saint-Laurent_reference.jpg

Eh bien : même si vous n'êtes pas un fanatique de la mousseline noire qui laisse transparaître les seins, les jambes ou pour les plus pudiques les avants-bras, laissez-moi vous dire que tous les professionnels de la mode s'accordent à dire que "La fashion week parisienne a été stimulée par l'effet Simons et Slimane".


Tirez-en votre conclusion, en ce qui concerne notre vie politique, après tout, je ne suis tout au plus que votre conseiller technique.

01/10/2012

Pourquoi je n'aime pas la Gauche Populaire

Parce qu'elle me le rend bien.

Parce que si vous titillez le Gauche-Pop, il vous menace de vous outer : révéler votre "vraie" identité (à qui ?) sous le pseudo choisi pour arpenter les réseaux sociaux (j'ai des exemples et des preuves si souhaité). Une mentalité de collabo ? A se demander. A priori, à cette ligne, y en a un qui est déjà en route pour le commissariat.

Je ne les aime pas parce que mettre l'accent sur la situation des zones péri-urbaines abandonnées était salutaire et que nous les en remercions. Je les visite à l'occasion, c'est pas folichon, il y rêgne une tristesse que l'habitant de Colombes dont l'escalier de secours est régulièrement recouvert d'excréments ne connaît pas.

Je ne les aime pas parce qu'il leur faut opposer ces zones aux banlieues, alors qu'on ne peut décemment pas laisser des gens dans la peur de la balle perdue (ni trébucher dans un escalier couvert de merde). Les uns, contre les autres, bizarre pour des défenseurs d'une République une et indivisible.

Parce que sous couvert de protéger le "commun" des citoyens français, toute leur énergie est mobilisée à moquer le "bobo", ce type à la bourse bien garnie qui ne craint pas de vivre entouré d'Africains ou de Maghrébins. Ahahahahahah ! Coupable, je la fais courte, d'exciter la haine raciale des petites gens, de par son cosmopolitisme. La cible privilégiée de la Gauche Pop' qui gentiment comprend si bien l'électeur du Front National. Un peu de symétrie, mes amis, soyez aussi indulgents avec ces gens qui consacrent leurs dimanches à transformer une zone feuillue et morbide d'un quartier populaire en jardin partagé ouvert aux gamins qui traînent un peu trop dehors.

Parce que pour le Gauche Pop, le mariage homosexuel (qu'on soit pour ou contre) n'est pas une question de société, qui peu à peu s'est imposée dans le débat politique, en France mais aussi à l'étranger, fruit d'une longue histoire, Act Up, le PACS, le divorce, le Sida, la procréation médicament assistée, mais un coup des socialos pour faire passer leur impuissance face aux problématiques économiques. Vous l'apprendez, la théorie du mini-complot n'est jamais loin, à la gauche pop'.

Parce qu'en privé, ils font des blagues limites, très limites, qu'on ne le dit pas, qu'on le cache, parce qu'il faut toujours respecter les gens qui vous accueillent mais que trop c'est trop, le "Les gens pensent que j'ai des lunettes mais c'est parce que j'ai de grosses narines", énoncé à la Leeb est laid et je l'ai entendu dans la bouche de l'un des sois-disant "gentlemen" du mouvement.

Je ne les aime pas parce qu'ils ont les armes intellectuelles pour réfléchir finement aux questions de "repentance", car comment fait-on, en tant que fils de, pour apaiser la colère d'enfants dont les pères et mères ont été méprisés et humiliés par nos propres pères (pas le mien ! enfin !) ? Ils préfèrent passer un coup d'éponge sur le passé, "la colonisation, petit, t'étais même pas né, ne nous fait pas chier", alors qu'il s'agit d'un défi bien réel, naviguer entre notre respect, leur pardon et un futur qui ne serait pas plombé par les crimes d'antan.

Parce qu'ils ne voient pas le problème à s'exprimer dans les organes d'info du Bloc Identitaire, si c'est pas pour dire pareil, introduire des nuances mais quand même être approuvé par ledit courant. Ils vous rétorqueront que Le Pën s'exprime bien dans Le Monde. Pas faux, restons-en là si cela vous convient.

Parce qu'ils sont incapables de comprendre comment un ouvrier blanc au chômage dans l'impossibilité de payer les traites de sa maison de Chanteloup-les-Vignes et dont le budget est grêvé par sa facture d'essence continue à tolérer les étrangers sur son territoire. ALORS QUE LE BOBO DU MARCHE BIO RASPAIL LE NARGUE AVEC SA VESTE BURBERRY EN WAX.

laurent bouvet,gauche populaire,cevipof,bloc identitaire,libération,sylvain bourmeau,racisme,xénophobie,contreligne

Parce que le communautarisme je suis bien d'accord avec eux c'est flippant mais ne reconnaître ni genre, ni origine ethnique ou couleur de peau et les possibles conséquences de ces caractéristiques est au mieux naïf. Donc bête.

Parce qu'ils ne supportent pas d'être "objectivés" et qu'on leur fasse remarquer que Tadam ils sont blancs, mâles, aisés, habitent plutôt de beaux quartiers parisiens et qu'ils vous feront immédiatement la liste des étudiantes paumées qui comptent pour des femmes des noirs et des provinciaux engagés dans le mouvement. Mais, à leur tête, il y a quand même des mâles, blancs, aisés qui habitent les beaux quartiers parisiens. Et les conditions sociales de production de leur discours ne sont pas anodines. On attendrait d'un universitaire qu'il fasse preuve d'un peu de réflexivité. On l'attend encore.

Parce que ce serait si simple s'il fallait tout bonnement choisir entre une explication économique ou raciale pour comprendre les phénomènes d'exclusion, de stigmatisation, de domination. A la gauche pop', on ne chausse qu'une paire de lunettes pour décrypter le monde, avouez que c'est limité. 

Parce qu'ils ont beau répéter que "Dans la République, la seule identité commune, c’est la citoyenneté",   je trouve ça charmant, mais pas l'ombre d'une proposition politique pour fabriquer ce commun. Incantation ? Incantation.

Alors on a quoi ? Un courant protestataire ennemi de la subtilité, focalisé sur les éditoriaux de Libé, dont les membres vous expliqueront bientôt qu'ils cultivent des amitiés inter-raciales.

Et tout ça va diriger le centre de recherches politique (CEVIPOF) de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.

Applaudissez.

21/09/2012

Sévère (la politique d'austérité enseignée aux fashionistas)

A première vue, quand on me parle de politique d'austérité, je pense Calvin Klein. Circa les 90'.

344818-defile-calvin-klein-new-york-318x479-1.jpg

Sévérité et dépouillement.

Absence de superflu.  Lignes basiques.

 

En profond décalage avec la tendance du moment pour les habits : baroque !!

00060h_290008388_north_607x.jpg

Cet hiver c'est fils d'or. Casse ta cagnotte.

 

A moins, à moins que l'orthodoxie budgétaire ait des liens de parenté avec l'église... Orthodoxe !

20070517.FIG000000234_5793_1.jpg

Pas connue pour sa grande sobriété

Dolce-Gabbana-fall-2012-baroque-chic.jpg

Pas vrai mes poulets ?

wereld1.jpg

On les croirait sur un podium Dolce & Gabbana (men).

L'allégence à Mr Le Christ des uns vaut bien celle au grand capitalisme des autres (tentative).

Hum.

 

L'opulence de l'orthodoxie religieuse cadre mal avec les comptes d'apothicaires des austères économistes.

 

La rigueur, c'est pas fun.

362634-defile-calvin-klein-women-s-318x479-1.jpg

Et si t'es pauvre, tu finis en slip.

djimon-calvin-klein-2.jpg

 

Naaaaan...

C'était oublier LA JUSTICE SOCIALE !

Car nous, la gauche, on déshabille Bernard (Arnault) pour habiller (poor) Paul.

 

Elle est pas chouette, l'économie ?

calvin klein,dolce et gabbana,défilié,mode,économie,budget,orthodoxie,fashion,tendance,austérité

 

03/09/2012

Le moment d'avant

Il me manquait un grand sujet.

Cet homme-là l'est-il ?

 

Cet homme-là est-il à la hauteur de son sujet ?

 

Je voudrais bien interroger ma légitimité à me trouver, moi, face au ministre de l'économie et des finances - pourquoi pas d'autres, pourquoi pas quelqu'un qui pige bien l'effet de la hausse des taux d'intérêt en Chine sur mes points retraite - pour une causerie privilégiée en petit comité.

Edwy est sur le coup et par un jeu de chaises musicales on s'apercevra que ma présence est un effet kiss cool de la nomination de Pigasse...

 

Déliez-nous*.

 

Pourquoi les gens sont où ils sont ?

Cette question, je me propose de la poser plutôt à Pierrot, non, pas le bartender de l'Autobus, mais Moscovici.

Gravir les échelons de la hiérarchie du parti, être élu par la majorité des âmes votantes d'une circonscription, il en faut du talent, autant de volonté on dira.

 

Mais avoir en main le destin de 60 millions de personnes dont 3 qui crachent du CV, pratiquent assidument les rediffusions de Plus belle la vie sur France 4, baguenaudent en hoodie même pas American Apparel (leurs yogas pants !) et se « motiver, motiver, il faut se motiver »...

 

Te sens-tu à la hauteur ?

 

Cher Pierre Moscovici, jures-tu de répondre à ce défi sans me prendre pour une scout mal dégrossie qu'un retroussage de manches** suffit à exciter ?

Il me semblait que la situation de la France exigeait d'autres aptitudes que la construction d'un petit pont de bois.

 

Voilà : on ne s'en laissera pas compter, Mr le ministre. Même si en économie je touche pas ma bille.

 

IMG_2358[1].JPG

 

* Lazard / Lazare, Hasard ?

** Message de service à mon frère : pour des chemises pas chères, il faut essayer Tie Rack.