Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2013

Tu seras belle, ma vieille

C'était une fable.

serge_gainsbourg.jpg

Les hommes qui embellissaient avec l'âge.

images.jpg

Leurs belles rides, leurs magnifiques cheveux blancs, leur embonpoint charmant, leur mignonne calvitie, leurs bajoues triomphantes.

Oh mais j'y ai cru. Longtemps.

Nos courbes s'inversaient, les femmes dépérissaient quand leurs alter ego gagnaient en sensualité au fil des années.

Cette blague.

gainsborg2.jpg

On a confondu beauté et puissance.

Ils accumulent galons et assurance, d'où l'attraction.

Heureusement, dominer ne leur est plus réservé.

Aujourd'hui, des femmes de plus de 50 ans qui emballeraient n'importe quel pré-pubère, je vous en trouve à foison, et je n'ai pas besoin d'aller chercher des actrices aux yeux bleus pour vous en convaincre.

Ces femmes, en pleines possessions de leurs moyens, resplendissent.

Encore un combat de gagné.

 

Laura Chinchilla, Présidente du Costa Rica

laura-chinchilla.jpg

Mireille Faugère, Directrice Générale APHP

Mireille_Faugère.jpg

Hillary Rodham Clinton, ancienne Secrétaire d'Etat des Etats-Unis

657906-hillary-clinton-aura-69-ans.jpg

Christine Albanel, ancienne Ministre de la culture et de la communication

image_59325104.jpg

 Dana Aldes-Landy, Vice-Présidente Banque Laurentienne

dana.jpg

Anne Lauvergeon, ancienne Présidente du directoire d'Areva

100lauvergeon.jpg

Cristina Fernandez de Kirchner, Présidente d'Argentine

Cristina-Fernandez.jpg

Clara Gaymard, Présidente de General Electric

65479_pic_288x384_q85.jpg

Arianna Huffington, Directrice du Huffington Post

n690525583_4260656_2886.jpg

Mouna Sepehri, Directrice déléguée à la Présidence de Renault

big_WFGM09_D1_S1D_P5.jpg

Claudie Haignere, Astronaute, ancienne Ministre déléguée à la recherche

Claudie-Haignere_galerie_principal.jpg

Patricia Barbizet, Directrice générale d'Artemis

PATRICIA-BARBIZET-227x300.jpg

Christine Lagarde, Présidente du FMI

220px-Lagarde,_Christine_(official_portrait_2011).jpg

Anna Wintour, Directrice artistique de Conde Nast

anna_wintour.jpg

28/11/2011

La journée de la jugeote

Je ne l'ai pas faite.
La journée de la jupe. Je prenais le train. Comme le jour de travail d'avant. Comme celui d'après.

tumblr_lueo5k4nHh1qfbon7o1_500.jpg

6 heures à chaque fois pour rejoindre l'Ouest de la France puis s'en extraire.

En l'occurence, un peu plus, car je marchais sur les traces du convoi radioactif dont des "actes de malveillances" avaient ralenti la progression et endommagé la voierie.

Or, je fais le chien, en train. Ca me berce, je m'endors. Comme eux. Et : en position de chien de fusil.

tumblr_luf0isegqh1qfbon7o1_500.jpg

C'est une attitude fort peu encouragée parmi ma corporation, les consultants.

Le temps de transport se doit d'être un temps utile, un temps de travail, j'en connais qui finissent leur rapport entre 7h07 (départ du train) et 10h04 (arrivée à Cherbourg).

Moi, le matin, hagarde vers les 5h, ma seule exigence avant de partir est d'avoir de belles chaussettes, en forme et qui sentent bon, pour enlever mes chaussures dès posée dans le wagon, replier les jambes que j'ai heureusement courtes, faire un coussin de mon sac en cuir rempli de dossiers et une couette de mon manteau déchiqueté.

Pour faire revenir la nuit à moi, je déroule le col de mon col roulé et m'y cache le visage. Ca suffoque.

tumblr_lukp4dKktx1qfbon7o1_500.jpg

Si donc j'avais porté une jupe, dans ces conditions de vie, j'aurais eu le mérite de pousser à fond le concept de disponibilité sexuelle.

Et ainsi aidé mes soeurs les femmes à démontrer le caractère animal des hommes tous des (domi)niqueurs.

Or, c'est justement à cette occasion, à l'occasion de la journée du viol de la jupe que je remarque à quel point mon statut de femme a peu d'importance dans mon cadre de travail, à savoir depuis que j'ai quitté un monde de la recherche profondément misogyne.

Je dois faire ma "cible", surveiller mon nombre de jours facturés, bien "atterrir" à la fin de l'année, un vocabulaire qui ne m'enchante guère. Mais je n'ai jamais l'impression d'être particulièrement une femme quand je bosse.

old erotic art, consultant

Comme le client me paie pour causer, il n'a pas intérêt à saturer l'espace de nos échanges de ses propres idées.

Je suis d'emblée en position d'experte telle une prostituée dont on ne met pas en doute la capacité à faire le (blow) job.

Cette confiance qui m'est offerte est bien loin du mépris que mes collègues masculins de l'époque témoignaient à l'égard des femmes qui se piquent de penser.

Dans l'Intellectuasie où la parole est gratuite mais aussi précieuse qu'une barre de sel pour les Baruyas de Papouasie-Nouvelle Guinée, nous les dégoutions autant qu'une femme menstruée pour ces derniers.

"Dans le registre de la séduction, la culture occidentale promeut encore le modèle de l’homme entreprenant, auquel répond celui de la femme passive séductrice, dans l’attente de se voir proposer quelque chose. Lorsqu’il faut se vendre et vendre ses travaux dans les conférences internationales, démontrer qu’on est le meilleur, quoi de plus normal que les hommes soient plus à l’aise, quand la publication du moi passe avant celle de la science ? " Vincent Berger / Président de l'Université Paris-Diderot

23/02/2011

La collectionneuse

Je suis désolée mais j'ai une oeuvre.

Une Maïssa Toulet.

Une boîte parce que "J’aime les cadres, les enclos et les cloîtres. Je ne suis pas comme la chèvre de M. Seguin. J’ai besoin de limites, de frontières : étrangement, je m’y sens plus libre."

Maissa Toulet, lanniversaire, 2007.jpg

Une bricole parce que "J’assemble des bricoles, sans certitudes mais avec beaucoup de persévérance. Voilà ce que signifie pour moi bricoler. En dehors de ça, je suis malheureusement incapable d’assembler deux planches entre elles."

Maissa+Toulet,+delutilitedesnuages,+2007.jpg

Des objets parce que "Si j’étais philosophe – ce qui est loin d’être le cas- je me demanderais peut-être pourquoi je m’entoure plus d’objets que de sujets. Au lieu de ça, j’accumule les objets presque frénétiquement, dans l’espoir de les transformer (parfois je les garde des années avant de m’en servir)."

maissa-work.jpg


Collés parce que "Quand je colle des objets, une fois leur place trouvée, j’ai l’impression idiote d’avoir enfin maîtrisé quelque chose."

Picture4-2.png


Pour "S’exprimer « au moyens de choses ». Les objets que j’assemble ont, ensemble, quelque chose à me dire." 

toulet2.jpg

Et pourtant cela ne fait pas histoire parce que "Pour simplifier, je dis parfois que mes boîtes racontent des histoires. En fait, c’est faux. J’ai du mal à retenir les histoires, et je n’en ai aucune à raconter. Dans les récits, j’aime surtout les détails, les bribes."

Pour le moment, j'apprivoise ce qu'elle a ressenti (ou collé, mais c'est égal) cependant dans l'avenir je dois débarasser sa boite d'elle.

Je ne possède pas de flacon rempli de foetus de rat plongés dans le formol chez moi, nous sommes forcément différentes.

A moins que Freud ait été une sorte de Barbe Bleu pour les femmes ?

Photo 229.jpg

Comme si sa théorie nous avait empêché d'ouvrir la porte (et ce faisant, égarées, d'où hystérisées) pour découvrir, simplement, que les hommes n'aspirent qu'à nous anéantir. Ce que les habitants de Papouasie Nouvelle-Guinée admettent franchement : « Les hommes baruya ont vis-à-vis du sang menstruel... une attitude presque hystérique » rapporte notre anthropologue. Substance sale, ce sang affaiblit la femme et détruirait la force des hommes s'il entrait en contact avec leur corps » . (Bien dit

Tuer le père ?! Des clous.

18/12/2010

Futur antérieur

Dans 100 ans, nous ne serons plus les mêmes victimes, je ne sais pas comment.

Ne sommes pas meilleures.

2 fois plus de femmes seront délinquantes. 2 fois moins d'hommes seront délinquants.

Ils s'adouciront. Nous seront tigresses.

 

Disons 60 000 détenus aujourd'hui.

Dont 95% d'hommes. 57 000. Et 3 000 femmes.

 

En 2110, il y aura donc, si j'ai bon, 28 500 détenus masculins et 6 000 de sexe féminin.

 

Ce sera bien : 34 500 détenus soit une réduction de presque 50% de la criminalité.

JE VOIS PAS COMMENT ON NE PEUT PAS ETRE FEMINISTE.

20/03/2010

YSL'S DEAD / Porter la culotte

(je ressors encore une vieillerie. mais YSL, c'est éternel)

Est-ce bien vrai, ce que dit l'amoureux d'Yves ?

Il m'aurait donné du pouvoir ?

Est-ce que les hommes ont déjà donné du pouvoir aux femmes, et lesquels avant lui (si tant est que...) ?

 

Concentrons-nous sur le pantalon et ses femmes.

S'habiller en homme, voilà l'un des crimes de Jeanne D'Arc.

79617704.jpg

 

Deux siècles plus tard, la reine Christine de Suède, élevée comme un garçon, porte également le pantalon.

Pour des raisons de commodités, l'une à la guerre, l'autre à la chasse.

Et quelles sont les 3 rebelles d'Hollywood qui ont osé se travestir ? Dietrich, Hepburn et Garbo... qui exigea de jouer la Reine Christine. Justement. 3 siècles plus tard, le pantalon fait encore scandale.

85514003.jpg

 

Le scout du Général Custer, Calamity Jane, elle aussi guerroie mieux avec ses deux pattes dégagées. A 13 ans, elle avait commencé à chasser, notons.

1394676566.jpg

Napoléon l'a interdit, ce pantalon. George Sand l'a bravé. Pratico-pratique. Une petite visite chez le préfet s'impose néanmoins.

1466055707.JPG

 

Arriva un homme, dans cet histoire. Paul Poiret. Couturier pionnier du pantalon. Oui, avant lui, YSL. Ils tiennent plus de la jupe culotte et sont portés par la vogue orientaliste du début du siècle, ces "Harem Pants". Mais ce n'était pas son premier fait d'arme. Il avait déjà aboli le corset.

Le détail étrange, c'est que ces pantalons sont mis en scène aux courses. De là à penser que le cheval a émancipé la femme...

 

743443568.JPG

L'offensive réelle, moderne, actuelle vient de COLETTE. Le costume d'homme pour femme, elle l'a emprunté sans demander ton autorisation, Yves.

2147247517.jpg

Melle Coco et sa horde de garçonnes pas connes s'ensuivent.

 

211906955.jpg

Et ça n'arrêtera plus. Et ça se passera en Amérique et pas en France, chez les prudes, oui. Comme dit précédemment, par la grâce de dames qui portent la culotte.

Et d'une.

811294435.jpg

 


Et de deux.

1166537014.jpg

Années 50, le jean fut. Tu t'en es mordu les doigts.

135583757.jpg

 

 

En manque de mémoire, nous disons aujourd'hui que la révolution vint d'YSL.

Suzy Menkès : "Aujourd'hui, il est très difficile pour les gens de comprendre à quel point ses idées étaient révolutionnaires. Comme celle de porter un pantalon au bureau !" Et Suzy Menkès de rappeler comment Nan Kempner, une icône américaine de la mode dans les années 1960, vêtue d'un tailleur-pantalon Yves Saint Laurent, se voyait refuser l'entrée des restaurants dans Madison Avenue à New York. De guerre lasse, la dame finit par retirer son pantalon et entra dans un restaurant vêtue de sa simple veste de tailleur... International Herald Tribune

Au moins, elle le faisait rire, Nan.

1510729443.jpg

 ps : d'autres YSL : génie / torturé

 

17/03/2010

L'homme au carré

 Parfois, il faut admettre qu'on est une vieille conne.

Quand on n'a pas vu venir quelque chose d'important dans la société, il faut prendre un temps d'arrêt, réfléchir, relever la tête et dire : "je suis une vieille conne".

 Le nouvel homme, je ne l'ai pas anticipé. Il est remarquable car paradoxal. Un grand singe imberbe.

Aucun poil à déplorer. Et pourtant, une silhouette tout à fait simiesque.

 

Ce décrochage entre les parties supérieures et inférieures du corps doit avoir son utilité. Si nous progressons, et nous progressons, l'homme Dsquared est un homme perfectionné.

Je jalouse les jambes fuselées de madame. Elles me seraient utiles pour échapper aux dangers ou attraper un RER.

Mais cette charnière centrale masculine ?

Voilà, c'est ça, l'homme moderne tend à imiter Ken, un ventre proéminent lui est nécessaire pour éviter l'épineuse question du pénis.