21/11/2011

Je (con)cours

En possession d'un chien dramatiquement mignon, j'ai résolu une grande part des problèmes posés par le besoin de reconnaissance.

Chirac ou Churchill ou Carla Bruni (Google est infoutu de trancher cette question de paternité) a dit : "Si vous êtes en attente de reconnaissance, achetez-vous un chien".

28357_115270705184518_100001047680920_103298_1224948_n.jpg

Une variation sur la remarque d'Aldous Huxley qui notait : "To his dog, every man is Napoleon; hence the constant popularity of dogs. " Donc : bien joué, Xav'.

 

Nous, humains avons à notre insu sélectionné les chiens pour leur propension à nous vénérer.

Ces bâtards ont adopté une stratégie non intentionnelle, au sens darwinien, d'exploitation de nos faiblesses : les chiens qui avaient des airs de chiens battus, avec de gros yeux ronds et qui poussaient des petits cris ont été plus nourris que les autres, car notre éthologie humaine nous porte à éprouver une volonté de protection envers ces individus. Dixit Dominique Guillo.

Ne nous enflammons point, Karl Kraus rappelle que certes le chien est fidèle mais "nous faut-il, pour cela, prendre exemple sur lui ? Il est fidèle à l’homme, non pas au chien."

Et dans mon cas, il est parfois vecteur d'humiliation.

La faute à sa popularité.

Ainsi, après une après-midi chez le coiffeur, je sortais mon doux braccoïde quand un homme m'apostropha dans la rue :  "Il est bien coiffé votre chien". J'ai acquiescé, continué mon chemin, il a redit "Il est vraiment bien coiffé votre chien". Je sais qu'il était pris de boisson, tout de même...

xavier bertrand,alice,chien,bambi,concours elle,éthologie,des chiens et des humains

Ashley Olsen a très intelligemment choisi un compagnon ridicule pour éviter ce genre de mésaventures.

***

Coupons d'emblée court à toute spéculation, je ne fais pas toiletter l'animal. Quelques coups de ciseaux pour égaliser les pointes les oreilles de temps en temps.

***

En conséquence de quoi, j'ai accueilli avec un immense plaisir [soulagement] la sélection de mon blog par ELLE après cette insultante séquence.

D'ailleurs, c'est con, un chien :

"Did you ever walk into a room and forget why you walked in? I think that's how dogs spend their lives." Sue Murphy

Prends ça.

Reprenons : il s'agit d'élire la MEILLEURE blogueuse 2011 selon les critères de ELLE (sagacité, justesse, beauté, style, charme, courage, générosité, curiosité).

Et puis, est-ce qu'on est sûr de s'entendre si bien que ça avec les chiens ? Je veux dire, s'ils se mettaient à parler, est-ce qu'on ne se rendrait pas compte que c'est aussi difficile de les supporter que les gens ?

C'est la question que pose Karel Capek (je sais pas qui c'est. Mais sur ce site spécialisé en citations sur les chiens, il se posait là).

Je m'égare : vous pouvez voter tous les jours pour moi sur le site de ELLE dédié au concours de la plus extraordinaire blogueuse qu'il ait jamais été donné de lire. On earth.

 

En réalité, ce qui serait vraiment très utile, pour rassasier mon insatiable besoin de reconnaissance ce serait de me laisser un mot.

Un mot sur la porte du blog.

Un commentaire, voilà.

C'est ce qu'il me faut.

C'est prouvé scientifiquement.

"... Cette articulation entre renforcement de l’individualisation et recherche relationnelle apparaît de manière particulièrement évidente avec les blogs... Des travaux statistiques récents ont montré que les blogs qui n’étaient pas commentés, étaient très vite abandonnés et que leur durée de vie était étroitement corrélée au nombre et à la densité des commentaires qu’ils suscitent."  Dominique Cardon

Lecteur invisible, lecteur muet, lecteur fantôme, pense que ma seule alternative, c'est ça :

xavier bertrand,alice,chien,bambi,concours elle,éthologie,des chiens et des humains

On distingue presque une lueur de mépris dans ses yeux.

Pas d'accord ?

13/10/2011

Scott Schuman : une réussite économique

Le gars ne rigole pas. Il cherche la grâce mais la monnaie à prix fort.

garance doré, scott schuman, blogosphère

Une sorte de grâce vue par Scott Schuman

C'est le nec plus ultra du blogueur de mode, Scott.

J'espère que je t'apprends rien, toi qui lis. Sinon, ça signifie que tu es pas super bien habillé(e).

Tu as atterri là parce que j'ai un peu parlé de la crise grecque, des velléités de la Palestine et que je t'ai enjoint à aller voter à la primaire.

Ca t'autorise pas à mal te fringuer, de rêver d'un autre monde.

 

Mais je m'excite pour rien. Si tu as continué à lire après avoir vu cette photo, le lendemain d'un débat télévisé entre deux candidats socialistes à la présidentielle, c'est que tu es bien habillé.

 

Mais si, bien que tu t'habilles correctement, ça te coûte un peu de lire un texte à propos de quelqu'un qui prend des photos de mode alors que le net ne bruisse que de la chose politique, sache que je vais aborder un sujet encore plus sérieux que la politique : l'économie.

Et pas d'économie classique, d'industrialisation, ce truc hyper daté !!! LOL.

Non, de l'économie du 21ème siècle. L'AUTO-ENTREPRENARIAT !!!

 

Pas d'histoire de CE, de prime maternité, de jours enfant malade, d'indemnités chômage avec L'AUTO-ENTREPRENARIAT !!!

 

Scott vit de son blog.

Donc :

Scott vit de la publicité.

 

Pas que. De son exposition (de $1500 à $4000 la photo), de son livre (3 chèques à 6 chiffres), de ses shootings publiés et de ses apparitions publiques (Si ! c'est lui qui le dit).

Il crée aussi des sets de produits cosmétiques pour homme.

Mais c'est pas comme ça qu'il devient millionnaire.

 

En 2010, Net à Porter et American Apparel ont payé à eux deux quelque chose comme 350 000$ par an pour apparaître sur The Sartorialist.

"American Apparel bought advertising for the whole year and then I just got an email yesterday that Net-A-Porter.com is going to buy advertisements for the rest of the year (2010) as well. So those two ads alone are a good fraction of a million dollars: more than a quarter million and less than a half a million"

 

En 2011, le montant pourrait avoisiner le million de dollars.

 

Au lieu de vendre son espace pour une jolie somme fixe par mois, Scott a négocié pour être payé sur la base du CPM (Coût pour mille impressions).

"“I’ve been doing the ads for me and Garance for the last year,” he said. “Just like it took me forever to learn photography, it took me forever to learn how to sell [ads] like real agencies” on a CPM (cost per thousand impressions) basis, instead of the monthly sponsorship or affiliate commission models used by many other independent fashion blogs.
“American Apparel and Net-a-Porter came from Style.com and they were just buying a month [of ads] for a flat amount of money. But I didn’t think that was right and I knew that’s not how we were going to grow. We were going to have to talk the talk like everybody else."

20$ pour mille impressions.

A chaque fois qu'une de ses pages s'affiche, gling.

Un tout petit gling.

Sauf qu'en un mois, il cumule 13 millions d'impressions.

 

Maintenant, le débat, tout ça, hein, tu penses plutôt à aller te rhabiller.

T'as pas tort : You have to talk the talk !

garance doré,scott schuman,blogosphère,comment gagner de l'argent avec son blog,monétiser,affluence,cpm,cost per impression,kiehl's

Oui, une sorte de grâce vue par Scott Schuman

 

 

10/10/2011

Rachel Bilson : un échec économique

Comme je ne pouvais pas voter ce dimanche et que sur Twitter on se faisait passer en douce des photos de Jamel votant, que moi je n'aurais donc l'occasion de rencontrer aucune célébrité, j'ai pensé à d'autres sortes de problèmes et à ceux de Rachel Bilson.

yz9hmc.jpg

C'est une minette de L.A. qui a joué dans une teen série dans les années 2000, Newport Beach.

Depuis 2007, elle n'a pas eu des max de boulots. Mais elle reste une fille en vue.

C'est une sorte de métier qui consiste à sortir de chez soi et à être photographié parce qu'on est bien habillé.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze

C'est assez exigeant parce que c'est du 24-24. Je veux dire, c'est même pas du 3-8, c'est un vrai temps plein, pas nos 7h à nous qui laissent 17h de répît dans une journée, quand même.

Elle, c'est quand elle promène le chien.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze

Quand elle porte des paquets.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze

Quand elle tire un gros caddie.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze

Quand elle prend l'escalator.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze,rachel bilson,street style,it girl

Même quand elle est en train de faire son choix dans un magasin.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze,rachel bilson,street style,it girl

Alors que nous, par comparaison, quand on a claqué la porte du bureau on est tranquille pour déambuler à Prisunic. Sans pression.

Rachel, non.

Quand elle a bien fait son boulot, paraissent ensuite dans les magazines des petites explications pour avoir le style de Rachel.

Soit, littéralement.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze,rachel bilson,street style,it girl

 

Soit grossièrement.

primaires,primaire,présidentielles,jamel debbouze,rachel bilson,street style,it girl

 

Le truc c'est, quel est le modèle économique derrière tout ça ?

D'où Rachel tire-t-elle sa thune ?

Elle n'est pas mannequin, n'a pas de blog avec une bonne régie publicité à ses côtés, elle n'est pas styliste pour un journal de mode.

Elle sort de chez elle bien habillée, ralentit le pas, clic-clac et un paparazzi empoche le fric.

Une question d'image pour décrocher des rôles au cinéma ?

Ben non.

Rachel ne tourne pas.

Ca lui permet de décrocher des contrats publicitaires ?

Jusqu'ici, elle a été égérie pour des glaces. Les glaces Magnum. Et "directrice du style" pour un vendeur de lunettes.

Je ne dis pas qu'elle ne s'est pas foutu quelques dollars dans les poches mais il reste quand même un gros différentiel entre le nombre de photos parues d'elle dans la presse et les bénéfices qu'elle en tire.

Elle fait vivre des journalistes, des photographes, des patrons de presse, des livreurs, des kiosquiers, des imprimeurs pour pas un kopeck en retour ?

Attention, mademoiselle ne fait pas profession de vendre sa vie privée, en cela n'est pas stricto sensu une people. Elle sait porter des vêtements de tous les jours. C'est tout. Y a pas de nom de métier pour ça. Ca devrait.

 

Aussi, Rachel est bel et bien un raté de l'économie de la célébrité, n'étant payée pour rien de ce qu'elle fait directement (sortir de chez elle bien habillée), bien que sa compétence en ce domaine soit reconnue et ne parvenant pas à obtenir une rémunération par une quelconque activité de star comme il en prolifère (chanter, réaliser un film, faire du théâtre, écrire un livre) bien qu'elle soit très exposée.

L'ultime perversité de la chose étant que son statut de célébrité empêche toute reconversion dans un domaine moins exposé, synonyme alors de déchéance publique.

Je m'inquiète. Je ne m'inquiète pas souvent et la dernière fois c'était pour les maliens du 94 de la rue des Sorins mais eux, en terme de déchéance, ils sont comme qui dirait protégés.

Aujourd'hui, ils vivent sur un terrain de foot en terre de Montreuil. C'était le leur de toute façon, c'est eux qui y jouaient aux football.

Rachel, sa porte de sortie, c'est aujourd'hui de vendre des chaussures sur Internet. C'est pas beaucoup mieux.

30/06/2010

Fine race

Ma petite Jane Aldridge.

Quelques années en arrière, je voulais la déshériter puis avais renoncé.

Aujourd'hui, tout cela est inutile, elle s'auto-détruit

"le petit souffreteux ! Le fin de race qui était systématiquement dispensé de sport et saignait toujours du nez pour un oui pour un non !"

Ses goûts douteux, question shoes, ne sont pas la question. Le masochisme au 21ème siècle est un sport de gamins.

DSC_0104-2.jpg
DSC_0368a-2.jpg
DSC_0342a.jpg
DSC_1124.jpg
DSC_0253aa.jpg
DSC_0517a.jpg
DSC_8477a.jpg

Elle est lucide : I walk really, really slow in these shoes.

 

Et son blog est chic, dans l'ensemble. A quelques fautes de goût.

Les photos de plats au restaurant.

DSC_8719a.jpg

Son chien

DSC_0462a-1.jpg

Des opinions :

Wearing haute couture should be an Olympic sport

It's true..Paris has the cutest dogs in the world.

Philosophie fragile qui a aussi ses moments de vérité :

I'm getting to be like that a lot with my clothes...I never want to wear them because they feel too special. So I probably wear like 10% of my wardrobe now....
But people who collect stamps don't mail letters with them...what's the difference?

Oui, comme Eve Angeli il s'agit d'explorer de nouveaux chemins de la connaissance :

"Ca doit être affreux de mourir collé" (Regardant un tue-mouche)

MAIS IL Y A UN GRAND MAIS A NOTRE INDULGENCE

Son grand trip est de se promener avec un chat mort

(inanimé, bon une peluche de chat)

dans les bras.

DSC_9412a.jpg

Nao. Le nom qu'elle et sa maman ont donné au chat mort.

Je ne donne pas cher de sa descendance.

Bien sûr, ça a été ramené du Japon où existent des cafés de chats et peut-être que la civilisation japonaise verra le 22ème siècle.

Qui suis-je pour prédire la mort d'une nation !?

Et d'une jeune fille ?!

Qui finit toujours par me faire craquer :

DSC_0299a.jpg
Et a tellement raison contre moi la suiveuse :

18/06/2010

La fille et le chien

"Je te répète qu'on avait notre chance"

black-suzy-shier-top-white-h-m-skirt-black-aldo-shoes_400.jpg
"T'es complexé ?"
black-aldo-boots-yellow-vintage-dress_400.jpg
"Y en avait aussi des riquiquis"
black-american-apparel-intimate-skirt-red-hat-blue-shoes_400.jpg
"T'as vu l'air bêta des concurrents ?" (c'est la race)(ta race)(mon choix de race)
pink-celine-dress-gold-lf-hat-black-patricia-field-belt-white-marc-jacobs-_400.jpg
"Nous aussi je trouve qu'on communique bien"
white-dress_400.jpg
"Hein ? Le problème venait de moi ?"
black-urban-outfitters-sweater-black-target-hat-white-vintage-dress-black-_400.jpg
"Not stylish enough ???"
dog_1_copie_m.jpg
dog_1_bis_m.jpg
"? Moi médiocre ACCRO DE LA MODE ?"
430LKBlueShoes8475Web.jpg
"Ultra pas ma faute si je n'ai pas un Sartorialist à portée de main"
aPhoto 074.jpg
"C'est TOI qui ressemble à Sartre & Churchill"
(Ce n'est pas que je monologue / Seulement / Bambi n'est pas disert)
18......la femme au chien 1740Giacomo 1698-1767 C eruti.jpg
Pataud. Patauds. Nous.

27/05/2010

Trailer

snowman_massacre.jpg
Peut-être que la nature est opposée à la polygamie.
"Opposée", allez, la nature n'est pas une femme savante.
Donc plutôt : la polygamie affaiblit les peuples.
Des femmes qui se côtoient finissent par aligner leurs cycles.
Les uns sur les autres.
Une défense pile poil pour mettre hors-jeu le maître de maison.