Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2012

Pas de pardon pour Depardieu

Il y a des associations insolites intéressantes, promesse de "pou pou pidou" tout chauds et de "bap bi dou dam" joyeux.

tumblr_lga0z45Ddo1qbzwwc.jpg

Quand le plus célèbre défigurateur rencontre la plus jolie poupée, on s'attend à une diffraction de la beauté.

tumblr_lgoy4pPUjT1qearaqo1_500.jpg

Il n'y a qu'un "Beat it" qui a pu réconcilier ces deux branches du rock and roll antagonistes, un titre de Michael sur une guitare de Van Halen.

C'est le lippu qui a récupéré le bagage blues quand tu abandonnes la soul au profit de la pop.

tumblr_liupi4Nxey1qearaqo1_500.jpg

Et si le Macguffin était une boîte de soupe ? Vraisemblant ?

tumblr_lm1g0kbLrb1qearaqo1_500.jpg

Le gringalet et la bête, des vies de hauts et de bas, de succès et de reconquêtes, d'engagements politiques et d'humeur religieuse, Ali et Bob ont finalement tout pour se plaire.

tumblr_lm4kc00Ogg1qearaq.jpg

Mais Gérard

Tu fus pas toujours le gros Gégé.

Pétarou le p'tit malfrat, débutant chez la Marguerite, la Duras, t'en as cotoyé de beaux esprits et voilà que tu te salis.

Sarkozy, mon gros, il est trop laid pour toi.

08/03/2012

C'est qui le méchant ? C'est le musulman

Il fut un temps, peut-être tranquille, où les musulmans n'existaient pas. Des humains se tournaient vers la Mecque, étudiaient les versets du Coran, s'agenouillaient rituellement, n'aimaient pas le cochon, pensaient à Mahomet, ces choses qui ressemblent à ce que font les musulmans étaient faites, faites en France mais on n'aurait pas dit de ces gens qu'ils étaient des musulmans.

guéant,marine le pen,front national,présidentielle,racisme,islam,religion,maghreb,identité nationale,brice hortefeux,halal

Cette sorte de personne, qu'on peut dire a posteriori le musulman, factuellement elle était peut-être là, à proximité, voisin-voisine, comme l'est un objet ou un élément de la nature, une roche, mais socialement, rien.

Je me souviens, à cette époque, des arabes. En France, il y avait des arabes mais y en a plus. Y a des musulmans.

Les arabes, désormais, ce n'est pas en Europe qu'on en trouve, si on pense « arabes », on voit plutôt des gens de la Méditerranée. Du mauvais côté de la Méditerranée, certainement, si les mers ont strictement des côtés.

guéant,marine le pen,front national,présidentielle,racisme,islam,religion,maghreb,identité nationale,brice hortefeux,halal

Vous rétorquez : « Au moment auquel tu penses, les arabes n'étaient pas musulmans. Très peu, une minorité l'était (en France, songez-vous) ».

Maintenant, si. Les uns sont devenus les autres.

On plongerait dans l'histoire on se dirait que vous avez faux.

Qu'ils l'étaient sûrement tout autant.

Vous m'en voudriez de ce revers alors vous expliqueriez : « C'est eux. C'est les arabes ».

- « Qu'ont-ils fait encore, eux ? » Je vous dirais.

-  « Ça leur est venu, ils ont préféré qu'on dise musulman plutôt qu'arabe, on leur a complu ».

Vous pourriez même vous laisser à dire que des avions ont foncé sur des tours pour être bien compris de tout le monde mais j'ai cessé de vous écouter à ce stade.

epic fail, guéant,marine le pen,front national,présidentielle,racisme,islam,religion,maghreb,identité nationale,brice hortefeux,halal

En revanche, peut-être a-t-on si brillamment combattu le racisme, tout à fait, qu'on n'a plus pu dire « les arabes », car ça avait des relents.

Alors, comme la société a horreur du vide, elle leur a substitué « les musulmans », pourquoi pas, si on a une telle théorie de la société.

En tout cas, ça s'est fait.

...

C'est un peu idiot, parce que ça ne décrit pas très bien ceux-dont-on-ne-peut-pas-dire-qu'ils-sont-arabes, vu que la majorité des musulmans ne sont pas arabes.

75% des musulmans dans le monde n'ont rien à voir, mais rien, avec des arabes.

epic fail, guéant,marine le pen,front national,présidentielle,racisme,islam,religion,maghreb,identité nationale,brice hortefeux,halal

Ou alors, c'est formidablement malin.

Malin à la Bourdieu, Bourdieu et demi.

Comme si les mots servaient à prescrire et à dénoncer et non pas à décrire ni énoncer, a dit notre maître.

 

Car, nous, les athées, nous qui spécialement avons lutté avec brio contre le concept de race, ne sommes pas des grands fans de tout ce qui a trait à la religion.

 

Ca nous irrite, le poisson du vendredi.

Ainsi donc, à chaque fois qu'on entend « musulman », on ne peut s'empêcher de tiquer.

Once a bouffeur de curetons...

Ils, les vilains, nous ont piégés.

epic fail, guéant,marine le pen,front national,présidentielle,racisme,islam,religion,maghreb,identité nationale,brice hortefeux,halal

"La vérité, ils voulaient qu'ça", noterait Faudel. Si par nostalgie j'écrivais en écoutant Tellement n'brick.

 

Piégés, en nous imposant "musulmans", quand tout en eux hurle ARABES.

Ah elle est forte, la synecdoque !

 

Je ne vois qu'une chose à faire.

05/03/2012

Vacances victoriennes

Je me suis délabrée pendant 7 jours.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Surmenage, reconstitution de mes forces vives, trop d'aller-retours en Province les yeux rivés sur la montre pour calculer la probabilité de rater le seul Paris-Arras direct de la matinée et le degré de gravité afférent à mon retard, un corps qui se démène pour me contrarier de mille petites façons, jamais assez pour être déclarée inapte mais dans un tir concentré suffisamment nourri pour faire de toute journée une gageure.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Je suis restée dans ma tanière cependant me fallait m'évader du pays, des actualités, du temps présent alors j'ai plongé dans Quelle époque !

Un gentilhomme des postes britanniques, Anthony Trollope en est l'auteur, contemporain de Dickens, Thackeray et George Eliot, connu en sa contrée, boudé en France, traduit tardivement.

Lui voyageait aussi régulièrement en train à travers l'Irlande mais se réservait de 5h du matin à 8h un temps d'écriture. Homme industrieux, 47 romans au compteur, plus que Voltaire, se plaisait à dire le bonhomme.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

On y cherche du fric, dans cette société, le moyen de paraître sans avoir à trimer, tout n'est qu'argent, prêts, arrangements, dettes et crédit.

Alors on y prend en pitié ces Lords désargentés aussi bien que désoeuvrés, sommés de chasser l'héritière fortunée même de bien piètre extraction, malheureuse la fille de commerçant, convoitée autant que méprisée.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Il y aurait des raisons de faire à Trollope le procès intenté aux cinéastes français, chroniqueurs des peines de coeurs de la bourgeoisie parisienne universitaire insensibles au contexte social.

La classe laborieuse et ses bouleversements interviennent peu dans ce qui est néanmoins une peinture de l'époque victorienne et de sa nouvelle reine, la City.

Les montages financiers y sont bien compliqués, les chemins de fers n'ont pas besoin de se construire pour que le cours de leurs actions monte, monte, monte.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

La presse, oui, comme nous, tel ce journal "censé informer tous les jours ses lecteurs de tout ce qu'avaient dit et fait jusqu'à 2 heures de l'après-midi tous les gens importants de la capitale et prophétiser avec une précision prodigieuse ce qu'ils diraient et ce qu'ils feraient pendant les 12 heures à venir", Le Monde, tiens par exemple.

La justice des forts et des faibles, on l'exprimait autrement la différence, "même si un Napoléon peut fort bien exterminer des tribus entières pour réaliser ses projets, on ne peut le juger avec la même loi que celle qui punit un jeune lieutenant pour sa cruauté envers quelques nègres", pas super politiquement correctement. Aurait-on traduit Bonaporte au TPI ? Les G.I pissent bien sur des cadavres.

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction, william morris, wallpaper, papier-peint, décoration

Je passais de l'époque contemporaine à la victorienne au fil de la semaine, tranquillement au lit, ménageant mon corps pour lui permettre vers la fin de choper une crève proprement afin de débuter mon labeur de nouveau fébrile.

Mais, tournant les dernières pages du roman, je tombais sur cette assertion troublante :

"On prétend que si l'on prenait un homme de qualités moyennes pour en faire un Premier ministre, du jour au lendemain, il pourrait vraisemblablement s'en tirer aussi bien que d'autres Premiers ministres, car la hauteur de la fonction élève l'homme à son niveau".

littérature,henry james,anthony trollope,jane austen,anglo-saxonne,traduction,william morris,wallpaper,papier-peint,décoration

C'est pas comme un créateur de papier-peint. Si on me propulsait créatrice de papier-peint, je ne ferais rien de bien.

Mais si, le 7 mai, se déroule un tirage au sort et que je suis élue Premier ministre, ne tremblez pas.

J'administrerai probablement mon pays dans la posture de Frida Kahlo, une sorte de Roosevelt en plus désarticulée, pourtant bien.

C'est ma morale, aujourd'hui boulot.

27/02/2012

Épuisement général (de mon être aimé)

Après un week-end de début de vacances, voilà où en sont les choses : je ne suis pas capable, physiquement, de me laver les cheveux.

Pendant le temps que je m'étais imparti pour ce faire, à la place :

IMG_0747.jpg

Comme j'ai les cheveux épais, un point souvent noté par les coiffeurs auxquels je confie ma tête, ce temps est long, aussi :

IMG_0749.jpg

Autre chose à ajouter ?

Je fais des tenues.

Avec l'application Stylish Woman. 

Une paire de chaussures, un bijou, un tee-shirt, une veste, ensuite je dis si c'est habillé ou pas, pour le jour ou la nuit et si je me la conseille plutôt quand il fait froid ou quand il fait chaud. 

Je dois en être à une quinzaine.

Il y a "Froid Vitamine", qui consiste en une doudoune noire et un pull orange.

...

Je me décérèbre.

Donc :

blogroll.gif

Quelqu'un a fait le mauvais choix.

23/02/2012

Haute-Politique, bas instincts

Ce n'était pas en raison d'accointances nationales-socialistes que, s'il m'était demandé à quel créateur de mode Sarkozy pouvait être assimilé me venait à l'esprit Galliano.

Je ne pouvais toutefois exclure l'influence d'une similitude physique entre les deux sur ce résultat de ma pensée.

1223879_galliano.jpg

nicolas_sarkozy_reference.jpg

Elle m'était évidente.

L'un comme l'autre sont "turbulents", iconoclastes au mieux, le furent dès leur entrée en scène, dès les premiers défilés, tel cet "Afghanistan Repudiates Western Ideals"...

2009510133616476.jpg

... ou dès les premières déclarations du candidat :

 "J’inclinerais, pour ma part, à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a mille deux cents ou mille trois cents jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en sont mal occupé ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable”.

Derrière de louables intentions, lorsque Galliano avec son défilé "Clochards" voulait rendre hommage "à l'ingéniosité que déploient les déshérités pour se vêtir" ou lorsque Sarkozy se piquait d'une politique visant à faire gagner plus ceux qui travailleraient plus, se dissimulait un mépris du peuple.

tendance-homeless-chic-12-clochards-defiles-L-gN8hd8.jpeg

SDF, ouvriers ou chômeurs n'y gagneraient rien.

L'hypocrisie leur est également en partage, Galliano lors de sa collection de 2006 portée par des nains et des géants, des gros et des minces, jeunes et vieux où il revendique "le droit à la mode pour tous", une fois, quand Sarkozy promet sécurité, sécurité, sécurité, tout le temps, mais s'agite en vain.

defile-printemps-ete-2006-de-la-maison-Dior-930x620_scalewidth_460.jpg

Embellir les femmes, présider au destin national ?

defile-haute-couture-dior-2196700_2041.jpg

L'outrance, leur style.

galliano5.jpg

Puis, tout cela a eu une fin.

John a disparu.

Manque-t-il ?

imagesddddd.jpg

La mode s'est passée du créateur superstar et omniprésent qui urinait sur les pistes de danse des night-clubs, comme s'il n'avait pas tant existé.

carla-bruni-in-galliano-620bes030211.jpg

Puisse la France être aussi raisonnable.

Passons à...

Hum, à quel styliste Hollande vous fait-il penser ?

Moi, je sais.

20/02/2012

ELLE Empire

C'est un service qui met en avant mes idées et ma personnalité.

Dès que je me connecte à Hautetfort pour écrire un billet, je suis assurée que je vais pouvoir mettre en avant mes idées et ma personnalité.

Mais laquelle ?

La lectrice de Be, la grande gueule politique, l'amie des petites bêtes douces et des corbeaux,  la féministe en sommeil, l'acharnée lectrice, la tiers-mondiste, la nécrologue avertie ou l'amatrice de sports collectifs ?

Ce qui est distrayant pour un lecteur m'est parfois troublant.

Jusqu'à la réception du livre de Fabienne Yvert, L'endiguement des renseignements. Avec le tampon "Service de presse".

images livre.jpg

Mon premier.

Pas livre. Pas seulement. La première fois qu'on m'envoyait un truc gratuit parce que j'avais un blog.

J'ai adoré, en partie par vénalité.

Surtout : L'objet est fabuleux. SI ON VOUS ENVOIE SPECIFIQUEMENT A VOUS UN TRUC FABULEUX PAR TRANSITIVITE VOUS L'ETES AUSSI un peu.

Et puis, j'ai enfin pu rassembler mes troupes (des parts de "moi" tressautant), la blogueuse mode et l'auditrice assidue de France Culture.

Le livre est une "anthologie amusante des phrases poétiques ou abyssales du bas-bleu Emmeline Raymond recopiée par Fabienne Yvert dans La Mode illustrée — où ladite Emmeline, notoire auteuse de La Civilité non puérile, mais honnête (Fimin Didot frères et fils, 1873), née en 1828 à Czernowitz (Bukovine), répandait son immarcescible sagesse aux lectrices pleine d'interrogations".

La mode illustrée c'est l'arrière grand-mère de Be, débutant sous le Second Empire, s'achevant "à l'orée du Siècle" sous le régime de la IIIème République.

la mode 5-7-1885-1.jpg

"De 1860 à 1902, Emmeline Raymond crée et dirige La Mode Illustrée. La Mode Illustrée, c’est un peu l’ancêtre de tous les périodiques féminins, Elle, Marie-Claire, Avantages, Causette... Et 1860- 1902, c’est une période où, dans une France qui s’enrichit à toute allure, les femmes découvrent les charmes de la bourgeoisie et les angoisses du confort" (Attila).

la-mode-illustree-1910.JPG

Une période qui m'est passablement inconnue et je n'aurai trop d'un dimanche pour m'en faire une idée. Aussi, ne nous soucions pas trop des subtilités constitutionnelles de l'époque.

Essayons d'être solidaire de ces bourgeoises angoissées par la modernité qui ne survivraient pas une journée dans la peau d'une femme du 21ème siècle même au 4/5. Ces héroïnes.

'"Etre femme au XIXe siècle ? Tout un programme en perspective et de sérieux problèmes si l’on veut ressembler à la figure modèle. Le moule imposé oblige à jongler avec mille ambiguïtés : élue reine du foyer, la femme excelle à diriger son « petit état » tout en étant irréprochable dans ses relations sociales, elle est à la mode mais non pas futile, intelligente sans être savante.

GR1314.jpg


Comment devenir cette créature idéale ? La presse de mode, en pleine croissance, se profile comme un miroir dans lequel les femmes peuvent se contempler pour y voir reflétée leur identité. Le journal de mode va créer une communauté où l’on se parle de femme à femme, ce qui l’autorise à distribuer des conseils non plus seulement vestimentaires, mais aussi comportementaux et éducationnels. La vie entière de la lectrice est prise en charge par cette presse spécialisée ; elle est guidée dans le déroulement des événements de l’année, chaperonnée par l’arsenal du périodique à tous les âges de la vie, événement après événement jusqu’au seuil de la mort." (Miroir, mon beau miroir)

Aussi, elles sont mal, portion contentée du peuple soit cher Victor (Hugo) mais incapables de décider quelle couleur de gants porter en fonction de l'heure de la journée.

littérature, poésie, conseils de mode, éditions attila, l'endiguement des renseignements, fabienne yvert, Emmeline Raymond, recueil, citations, art contemporain

Emmeline guide ces femmes et leur distille DOs et DON'Ts, digne précurseur de Garance Doré.

"De même que l'on ne porte pas à toute heure des robes trop parées, on ne mettra pas, dès le matin, des gants de nuance très claire, et l'on ne portera en aucune circonstance des gants fanés, décousus,  dépouillés de leurs boutons, on adoptera généralement pour se ganter les tons bruns et chamois plus ou moins foncés, selon que la toilette est plus ou moins élégante; tout les gants sont maintenant à deux ou trois boutons pour la ville, à trois ou quatre boutons pour les toilettes du soir" (Article de La mode illustrée)

Cependant, les inquiétudes de ces dames n'ont de cesse de s'accumuler.

Donc Emmeline invente Twitter.

Nuance : Le papa de Twitter.

"Le courrier des lectrices menace d'engorger le journal. Pour suivre la cadence de ces femmes affolées, la rédactrice en chef, Emmeline Raymond, s'oblige à faire les réponses les plus brèves possibles. Pour gagner encore de l'espace, elle décide même de ne plus recopier les questions des abonnées, se contente de rappeler leur numéro d'inscription. Le résultat est délirant." (Ici)

Maquette_Int_Renseignements_planche__glisse_e_s_.jpg

 

Fabienne Yvert a collecté ces pépites dans le bel ouvrage sus-mentionné.

Et voilà avec quelle classe il faut le lire, oui, Messieurs Dames, en Benetton

Délicieux, extravagant, on y pêche moults conseils de beauté, de mode, de décoration...

La meilleure pommade pour cheveux est la plus simple. On fait fondre au bain-marie de la moelle de bœuf et on y ajoute du rhum ou du parfum.

Les jardins étant peuplés d'oiseaux vivants, les oiseaux tricotés en laine y feraient pauvre figure

La toilette dépend, non des théâtres, mais des places que l'on occupe dans chaque théâtre...

Faux : ceci n'est pas un manuel de savoir-vivre mais une pièce de littérature.

Les serviettes à thé ne sont pas, comme les costumes, assujetties aux changements de mode.

Rien ne s'oppose aux deux vases

Il est plus facile de changer de journal que de changer un journal

Une chancelière pour un jeune homme ? Oh non !

Les couleurs indécises seront, je crois, à la mode l'année prochaine.

Il est inutile d'embrasser ses parents dans la rue

La couleur tête de nègre n'est pas noire

littérature, poésie, conseils de mode, éditions attila, l'endiguement des renseignements, fabienne yvert, Emmeline Raymond, recueil, citations, art contemporain

L'originalité de la chose étant que l'on n'a pas connaissance de la question posée, qu'il reste à inventer !

Ce n'est point aujourd'hui que l'on peut trouver une ressource dans les vers

 

Et, ce n'est pas un détail pour moi, l'on y apprend comment nommer sa perruche.

On peut donner à sa perruche le nom qu'on préfère.

C'était pas si dictatorial que ça, le second Empire.

 

Puisque vous n'être pas une blogueuse mode très intellectuelle, il vous faudra dépenser 13€ pour l'acquérir.

Mais ainsi vous saurez :

Cette forme ne peut pas plus changer que celle des parapluies