Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2012

Les plaisirs (c'est maintenant)

Revenir en France.

soi 555.jpg

Cesser d'écrire autour de la politique ?

Au milieu de "copains" exaltés, fact-checkers et auteurs de bon mots.

soi 630.jpg

Oui.

Au fond, il s'agissait d'anti-fascisme, pour moi, et sur ce point, le joli mois de juin s'avèrera sûrement douloureux.

Mais un sentiment d'oppression long de 10 ans a en partie pris fin dimanche 6 mai.

présidentielle, sarkozy, hollande,

Le champagne, c'était hier, rue Daval, réfugiés dans un bar où serveuses et barmen arabes respiraient.

soi 670.jpg

Sur le chemin, j'ai tapé, à bon escient ou pas, mettons que je m'en repens.

soi 461.jpg

 Il y eut des jours gris, plus d'antisarkozisme que de franche adhésion, longtemps.

soi 547.jpg

Avant de réaliser qu'un hônnète homme, c'était ce qu'il me fallait.

présidentielle, sarkozy, hollande,

Il a réussi l'impossible : lui clouer le bec.

présidentielle, sarkozy, hollande,

Qu'il en soit remercié.

02/05/2012

Ca adhère (aux thèses du Front National)

On nous dit : "Ne confondez pas le parti et ses électeurs".

racisme,xénophobie,élections,présidentielle,sarkozy,fn,vote,front national,sociologie,gauche populaire

En voici la démonstration :

Alors que l'électorat de François Hollande et de Nicolas Sarkozy suit aveuglement son chef, validant la totalité de ses propositions, celui de Marine Le Pen sait prendre de la distance avec le programme de sa candidate.

Un peu de sens critique, que diable et c'est parmi les frontistes qu'est la plus répandue cette qualité !

Concédons un noyau dur.

Cependant, si la répartition des électeurs du Front National était un fruit, ce serait une grosse prune juteuse, pas une mangue dont le noyau occupe 1/3 du tout, pas une noix qui en sommes n'est que noyau.

Dans le cas présent, il s'agit d'un tout petit noyau sur lequel on se casse les dents pour des millions de personnes qui n'ont rien de racistes, monsieur !

racisme,xénophobie,élections,présidentielle,sarkozy,fn,vote,front national,sociologie,gauche populaire

En colère, en souffrance.

Certainement.

Mais xénophobes ?

Tout lepéniste qu'il soit, il a lu l'ensemble des rapports économiques qui montrent que l'immigration présente un solde positif pour la France.

racisme,xénophobie,élections,présidentielle,sarkozy,fn,vote,front national,sociologie,gauche populaire

Comment pourrait-il en contester les conclusions, car, quoiqu'on pense du lien entre le niveau de diplôme et le vote FN, n'est-il pas aussi rationnel que quiconque ?

Petite confidence, pudique, il n'ose l'exprimer en public, mais entre sympathisants, il les appelle CPF, les immigrés.

Les Chances Pour la France !

Il sait. Il sait calculer comme tout le monde ce que l'Etat Français doit à l'apport de ces populations par le biais de l'impôt.

racisme,xénophobie,élections,présidentielle,sarkozy,fn,vote,front national,sociologie,gauche populaire

Bien sûr, on ne peut contester une certaine hétérophobie, légère, assumée, répandue, parfois même drôle.

Quoi ! Vous croyez que l'habitant de Batz-sur-Mer porte dans son coeur celui du Croisic !?!

Il le mouche, le chine, l'asticote, tout comme il fait mine d'haïr l'arabe.

Du coin.

Et même si le premier arabe se trouve à plus de 100 kilomètres de son lieu d'habitation.

C'est ça, la magie Internet, on est tous connectés !

racisme,xénophobie,élections,présidentielle,sarkozy,fn,vote,front national,sociologie,gauche populaire

Non, vraiment, ne prenez pas au sérieux le vote de cet électeur, il est chafouin, et puis ?

Achevons de vous convaincre.

Prenez les islamistes radicaux.

Réfléchissez.

Combien parmi eux sont vraiment antisémites ?

 

racisme,xénophobie,élections,présidentielle,sarkozy,fn,vote,front national,sociologie,gauche populaire

 "J'ai un ami qui est xénophobe. Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu'il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter !"

Le grand Devos

30/04/2012

Dis-moi que tu votes FN, je te dirai qui tu es

Qui sont-ils ?

Des techniciens en fin de carrière, stables, et propriétaires de leur maison.

Des habitants des régions du Midi méditerranéen, de Rhône-Alpes, du  Nord et de l’Est (Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Alsace-Lorraine).

Des gens qui ne voyagent pas.

Des pessimistes.

Des gens qui veulent mettre en garde Hollande.

Des habitants des zones périurbaines situées entre 30 et 50 kilomètres des grandes villes.

Des gens qui disent se sentir "dépassés", voire "envahis" par les étrangers.

Des ouvriers et des employés qui n'ont plus les moyens de vivre en ville.

Des gens qui fantasment.

Des habitants de départements au taux de chômage élevé.

Des gens du monde de la boutique, des petits commerçants, des artisans.

Des habitants de déserts médicaux.

Des gens qui étaient tentés par l'abstention.

Des habitants de villages dont même la boulangerie a mis la clef sous la porte.

Des gens en insécurité culturelle.

Des habitants de la "campagne-galère", issus des quartiers difficiles de la ville-centre ou des villes populaires de la proche banlieue,  qui se retrouvent loin de la ville-centre et du lieu de travail, souvent dans un environnement banal.

Des p'tits vieux.

Des gens qui en ont marre du mauvais parler.

De jeunes corses habitant le long de la plaine orientale.

Des invisibles.

Des habitants de villes moyennes, touchées par la désindustrialisation et les plans sociaux à répétition.

Des campagnards.

Des femmes, désormais.

Des gens habitués à regarder des chaînes de télévision, où on leur dit « attention les arabes, les cités, les quartiers ».

Des "puristes", des déçus de Nicolas Sarkozy et des révoltés de la gauche.

Des gens qui font trop de voiture et dont le plein d'essence n'est pas subventionné.

Des habitants de villages qui ont perdu leur Poste.

Des gens très peu diplômés, peu insérés socialement et majoritairement issus du secteur privé.


Drocourt, ville qui a le plus voté FN dans la... par France3Nord-Pas-de-Calais

 

Je continue ?

En résumé, des habitants de bourgades autrefois paisibles ravagées par 30 années de laxisme UMPS comme se moque habilement Brain Magazine ?

A moins de voir se dessiner un programme politique.

Si tant est qu'il y a bien souffrance sociale, car en quoi le fascisme serait-il un symptôme suffisant ni même nécessaire pour en attester ?

Je hais les étrangers donc je souffre ?

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage.

Mais soit, s'il faut une Agence Nationale de Resocialisation Péri-Urbaine, mettons que mes impôts la subventionnent, pour que les immigrés qui vivent dans mon quartier trouvent un peu de répît.

Et nationalisons les boulangeries.

 

 

 

 

 

 

 

 

22/04/2012

J'ai machine-à-voté

Et j'ai pas aimé.

Oh, si on m'enlève tous mes rites les uns après les autres...

Déjà, je ne détestais pas rencontrer des concitoyens effarés devant la boîte aux lettres du trésor public au moment de la déclaration d'impôts.

Maintenant, on peut faire ça de l'ordi.

présidentielle, élections, war games

Mais voter, j'aurais pas pensé. Je croyais qu'on laisserait ça aux Bill-gatesiens, faut croire que les écolos ont gagné, plus de milliers de petits papiers, jolis papillons civiques.

On envoyait des messages pourtant, en refusant de se tâcher les doigts en prenant un bulletin raciste. On dédaignait la chasse, la pêche et la tradition. Ostensiblement on remplissait nos poches de noms de gauche, même la LCR on jouait avec l'idée de glisser le nom d'un petit-fils de Trotsky dans l'enveloppe.

Les schizoïdes pouvaient dessiner des marguerites ou gribouiller, remplir le a de Chirac et tous les o de Pompidou.

Là, j'ai eu l'impression d'apporter ma voix à Zinédine Zidane, le numéro 10.

présidentielle, élections, war games, hollande, sarkozy, france

S'isoler. Ça aussi, c'était magnifique, soi entre soi, le rideau tiré, dans la cabine d'essayage de la démocratie.

Combien d'abrutis y ont pissé ?

S'avancer vers l'urne de plexiglas, oui, exactement la même matière bien qu'un peu plus cheap que les pantoufles de Cendrillon.

Laisser partir ses convictions, qu'elles se mêlent à celles déjà exprimées qui remplissent l'urne et amortiront leur chûte.

Il faudra ensuite tout démêler, les fachos d'un côté, les cocos de l'autre, puis les gens modérés.

"A voté", doux cri républicain, un bruit sourd quand l'enveloppe, mignonne, bleue, atterrit.

Clac, l'urne est fermée.

présidentielle, élections, war games, hollande, sarkozy, france

Quand j'ai validé mon choix, ils ont asséné un "a voté" franchement pas convaincant, j'étais toujours derrière ma machine, je savais pas quel assesseur le disait, c'est important, de regarder dans les yeux, et de mater la coupe du costume, de celui qui vous baptise électoralement parlant.

Nullissime.

L'impression de jouer au loto, en laissant l'ordinateur choisir pour moi comment devenir riche, sans décortiquer la date d'anniversaire de mes proches pour en faire des numéros gagnants.

En plus, une personne âgée nous a pas mal énervé, il ou elle validait avant de choisir, c'est pas ce qu'il faut faire, c'est pas dans cet ordre, la queue chez Carrefour, avec les machines à moins de 10 articles que s'obstinent à emprunter les gens les moins armés pour cela.

présidentielle, élections, war games, hollande, sarkozy, france

ET SI J'M'ETAIS TROMPE ???

Si mes doigts avaient ripé ?

Il serait resté un peu de gras des 2 croissants que j'avais enfournés le matin sur la pulpe de mon index.

Par exemple.

présidentielle,élections,war games,hollande,sarkozy,france

J'aurais paniqué.

 

18/04/2012

Y a match

Je trépigne.

La moindre émission politique a des allures de match amical, celui de trop, le France-Suisse censé informer de l'état des forces mais non car le vrai enjeu n'y est pas, on attend la compétition, le combat des urnes, ça se jouera maintenant dans les gymnases des écoles primaires.

Les candidats usés ont le charisme d'une armée de Ribery, je n'écoute plus leurs paroles, c'est au tour, le premier, de nos actes de s'exprimer.

Glisser le bulletin dans l'enveloppe, reprise de volée, pfouh, l'introduire dans l'urne, c'est le coup du retourné.

Cette dernière semaine est digne d'un France - Andorre stressant et inutile où Hollande doit gagner à la fin mais on n'est jamais à l'abri d'une faute d'inattention, un attentat, repliée en défense est l'équipe UMPiste, Sarkozy à l'affût, oh mince la contre-attaque.

tumblr_lslgt7bH371qcijpe.jpg

Au combat.

16/04/2012

DVR (dans la vie réelle)

Je prends des rendez-vous. Même moi je sais que ce n'est pas l'essentiel de mon travail mais peut-être que si. J'ai de longs moments d'introspection devant mon agenda professionnel lotus. Rempli d'options, mes lundis, mes jeudis, mes mercredis ont des options. Pas de stock.

A force, les personnes que je dois rencontrer sont devenus des briques à bien agencer dans mon mur du temps.

310px-Caspar_David_Friedrich_032.jpg

J'écris des milliards de ces mails en proposant des dates que je termine invariablement par "Cordialement". Et si de bonne humeur, l'avant-dernière c'est : "en vous remerciant par avance". Ca les oblige. C'est un petit truc qu'on sait, quand on a eu une option "psychologie" en Deug, de quelques heures, à Boulogne.

P1140655.JPG

A deux reprises, dernièrement, j'ai reçu des réponses très séches à ces demandes. Deux pouffiasses rigides, j'ai pensé, j'ai mis des gants, pour expliquer, morveuses, qu'il me fallait une réponse rapide et que j'avais autre chose à faire que confirmer en 3 exemplaires que je serais bien présente à un rdv.

apc.jpg

J'y suis allée des éclairs dans les yeux, des échardes dans les mains, des rasoirs au bout des shoes. Et j'ai, à ces deux reprises, rencontré d'exquises créatures, drôles, consciencieuses, peu sûres d'elles-mêmes, pro et exigeantes.

4749894713_58a44646ab_b.jpg

Pas les mêmes.

tumblr_ltugbh9LWL1qgz4swo2_500.jpg

Des salopes de façade. De vraies mignonnes.

tumblr_ltugbh9LWL1qgz4swo1_500.jpg

On se fie à quoi ?