Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2013

Ailleurs

La Bienveillante aimait la mode autant que la politique, se piquait d'équilibres géo-stratégiques, de beauté de design peu d'histoire parfois, tout était parfaitement dans tout, une pincée de philo et un poil de people. Du chien aussi, pas de cuisine mais du sport c'est arrivé. Un regard maigre sur le net, de l'intime rare, de l'anti-racisme et des sacs de dame.

Ça valait bien avant que le boulot non seulement m'envoie par monts et par vaux mais surtout me ravisse.

Mon énergie est là-dedans (les banlieues ?).

Et dans les vêtements.

Alors changeons de forme, passons au Bureau de Mode (le) : de la photo, des choses fashion et de l'écriture. Ou plutôt, 1 photo / 1 chose fashion / 10 lignes.

Formule sèche.

Ici... C'est temporairement over.

Voilà comment c'est, là-bas :

tumblr_mrvgptRgQy1sg4jbzo1_500.jpg

Tu fais partie d’une collection débutée il y a quelques mois quand il m’est soudainement apparu qu’il était nécessaire aussi bien qu’urgent que je dispose dans mon armoire de toutes les nuances de blue jean, en la personne de chemises en denim, alors qu’un vague item de cette sorte produit par H&M me suffisait jusqu’alors, malgré ses poches sur les seins ridiculement petites, une hérésie, et son aspect peu soigné (du bleu qui dégueule).

Ton grand intérêt, bon, c’est que Marilyn époque Misfits rapplique vite, si bien que le conducteur du camion Europ’Car - et pourtant il avait l’air d’être un éboueur, ses vêtements irradiaient - m’a interpellée (“Vous êtes bien habillée”).