Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2013

Ailleurs

La Bienveillante aimait la mode autant que la politique, se piquait d'équilibres géo-stratégiques, de beauté de design peu d'histoire parfois, tout était parfaitement dans tout, une pincée de philo et un poil de people. Du chien aussi, pas de cuisine mais du sport c'est arrivé. Un regard maigre sur le net, de l'intime rare, de l'anti-racisme et des sacs de dame.

Ça valait bien avant que le boulot non seulement m'envoie par monts et par vaux mais surtout me ravisse.

Mon énergie est là-dedans (les banlieues ?).

Et dans les vêtements.

Alors changeons de forme, passons au Bureau de Mode (le) : de la photo, des choses fashion et de l'écriture. Ou plutôt, 1 photo / 1 chose fashion / 10 lignes.

Formule sèche.

Ici... C'est temporairement over.

Voilà comment c'est, là-bas :

tumblr_mrvgptRgQy1sg4jbzo1_500.jpg

Tu fais partie d’une collection débutée il y a quelques mois quand il m’est soudainement apparu qu’il était nécessaire aussi bien qu’urgent que je dispose dans mon armoire de toutes les nuances de blue jean, en la personne de chemises en denim, alors qu’un vague item de cette sorte produit par H&M me suffisait jusqu’alors, malgré ses poches sur les seins ridiculement petites, une hérésie, et son aspect peu soigné (du bleu qui dégueule).

Ton grand intérêt, bon, c’est que Marilyn époque Misfits rapplique vite, si bien que le conducteur du camion Europ’Car - et pourtant il avait l’air d’être un éboueur, ses vêtements irradiaient - m’a interpellée (“Vous êtes bien habillée”).

Commentaires

Moi j'aimais bien ici (même si mes visites s'étaient pas mal espacées avec le temps...) (rien de personnel hein... même mon blog je n'y vais presque plus). J'y ai lu de belles choses, j'y ai la plus part du temps été surpris/scotché/épaté, j'y ai même croisé des gens que... (non rien).

Tout cela me chiffonne un peu (comment aurai je des nouvelles de Bambi maintenant ?), mais je comprends un peu quand même.

Alors je crois que je vais juste me contenter de dire : merci.

Écrit par : Sam Lowry | 26/08/2013

Que c'est gentil Sam.
J'ai eu une magnifique vie virtuelle (grâce à ces échanges).
Toi, R1, Castor, l'incroyable Ariane (je viens de relises ses posts, beauté), Philippe C le magnifique, Lord, pfuhhh si mignon, et Laurent laurant laurent. Ah, Bertrand du Second Flore.
Dingue.

Écrit par : ema | 28/08/2013

J'oubliais, Sam, Bambi va formidablement bien.

Écrit par : ema | 28/08/2013

En effet c'est très intéressant cet article

Écrit par : levitra | 05/02/2014

Très intéressant, merci pour cet article

Écrit par : viagra sin receta | 12/04/2014

salut! Vous avez un blog et de bons articles. pourquoi ne pas écrire de nouvelles? Je vais attendre. bonne chance à vous)))

Écrit par : Loan | 23/05/2014

Je vous vante pour votre éditorial. c'est un vrai exercice d'écriture. Continuez .

Écrit par : auto école paris 11 | 20/07/2014

On en veut plus traité de cette manière. Continuez.


En stock. Paquet de remplacement remboursé. P> Tri:-Le moins composants. Il en va de la nappe et du boutons de volume power piè Re. Voir ce produit 34,90? En stock Voir ce domaine qui feront de votre matériel et de pièces. Forfait réparation dans la Viennent de la nappe en atelier.

réparation iphone

Position Colis iPhone réparation iphone 4S. IPhone 3GS. L'IPhone 4. Remplacement Bouton Home de l'iPhone 4S. L'IPhone 4. Service à la clientèle. Accessoire

Écrit par : apple réparation iphone 4 | 25/07/2014

Merci pour vos articles et commentaires que je lis avec plaisir et intérêt

Écrit par : generico | 05/08/2014

'La ora na ...

Écrit par : PhC | 18/08/2014

L'amusant, c'est que le tumblr est in fine construit exactement comme ici, mais muet, alors qu'on pourrait avoir envie de dire tout plein de choses. C'est peut-être d'ailleurs ce justement pour quoi elle nous a fugué.

(n'empêche que le machin à pois est mignon, même en contreplongée floue au ras du parquet)

Qui le saura ? qui le lui dira ?

Écrit par : GroupieC | 28/10/2014

je ne regarde jamais ici s'il y a des commentaires. Et il y en a un, le votre, c'est assourdissant, j'aimerais que vous puissiez répondre à ce qui est écrit. Comment faire ?

Écrit par : ema | 10/11/2014

Bonjour ema,

Je connais pas bien le tumblr, c'est assez fermé je crois, mais je peux répondre ici au message de là-bas. OK, c'est moins pratique, moins sonore, mais c'est aussi plus discret. Cette impression grisante de faire partie du dernier carré, du grognard du "j'y étais".

Ne parlons donc plus de ces low-boots noires qui vous grandissaient le mois passé, mais de la robe de bure verte qui gratte à maille jacquard spécial professeur des Ecoles mais ici de Collège. Et bien heureusement que la coiffure dément le pull, sinon non.

C'est ça la solitude : on se laisse aller ... il n'y a pas si longtemps, jamais vous n'auriez porté ça, même dans des toilettes de TGV pour Rouen.

(ema, comme ça fait du bien)

Écrit par : FanC | 12/11/2014

@FanC: mais pas du tout, le pull est annexe, ta rien compris, toi. C'est un peu plus subtil.

La question c'est de deviner ce qu'elle porte DESSOUS. C'est le truc sous-jacent du message subliminal. On voit rien, pas de seins, pas de chevilles, pas de genous, pas de cuisses, pas de peau nulle part, que du visage et du pull. Mais ils sont bien là qu'elle nous dit. C'est sexy elle insiste. En gras.

Donc elle est nue.

CQFD

Écrit par : LolC | 12/11/2014

(prière d'insérer, au sujet d'un pull que je n'approuve pas)

Grrrrrrr !

Écrit par : BambiC | 17/11/2014

Merci pour ce premier article très intéressant !

Écrit par : viagra | 27/11/2014

J'apprécie vraiment votre blog , je me permet donc de mettre un lien vers le mien , je suis serrurier paris http://serrurierparis-infos.fr/serrurier-a-paris/

Écrit par : invité | 02/12/2014

ema, le coté Aurélie Filippetti vous va bien, c'est une autre ema de possible, convaincant.

(tant que vous ne vous coupez pas les cheveux, de toute façon vous pouvez tout vous permettre, alors)

Écrit par : PhilippeC | 09/12/2014

Non mais ça va pas !!!!!!!!! C'est l'inverse ! Encore une fois tas pas compris, t'es lourep.

Nous on l'aime en rebelle, en mélangeuse de genre inversé, en truandeuse de crossover, en twisteuse de style décalé, et l'auréliefilippetti c'est vraiment pas son taf, et pourquoi pas FlorePellerin si on te suit ? Et bientôt en petit tailleur marine avec des perles et des louboutins noirs ? la déchéance.

Jamais elle ne le fera. Mon gars.

Écrit par : KarlC | 09/12/2014

Melville et Bartleby,
Moby Dick,
Transparence ...

Les tags à ema reconditionnés pour un usage futur.

Écrit par : PhilippeC | 10/12/2014

Tout ceci en vain pour ne pas parler du body d'ema. Transparent.

Mais comme il est 3h, on peut le faire les enfants sont couchés.

Etonnant quand même de dire s'être dévoilée, alors que la veste sage recouvre le tout. Peut-être d'ailleurs seul le haut du body était-il translucide ? On ne peut le lui demander, cela n'aurait pas eu de sens.

Vulgaire, mais assumée voire revendiquée, donc voulu, le selfie est prêt l'ascenseur complice. Mais on ne voit rien. On suppose.

A-t-elle ouvert la veste avant pour un autre cliché flou, plus canaille ? Invitée chez des prolos de gauche fortunés bohèmes, un clin d'œil convenu, une audace acceptée.

N'empêche.

Écrit par : PatrickM | 11/12/2014

Encore une fois, je suis très très en retard. je pensais que le blog mourait. En fait non. Que c'est étrange.

Écrit par : ema | 15/12/2014

Ô My'G', mais vous êtes vraiment à la bourre, dépêchez-vous, bon sang, le blog a failli mourir ! allez allez, c'mon ema ...

Écrit par : JonasC | 16/12/2014

Bonne année ema.
xxo

Écrit par : LordC | 01/01/2015

Découvrant récemment la dernière proposition d'ema, on était certain de l'avoir déjà vue, cette blouse étonnante. Il nous fallut plonger dans les arcanes des archives pour la retrouver.

Deux ans auparavant, elle illustrait déjà un long texte sur les trains, la misère, le poids de la vie, la honte, les concombres, le marketing des outils de pesage et une angoisse anticipée, les statuts sociaux, Bourdieu (évidemment), l'envie de tout arrêter de fumer, la phobie des autres et l'amour du céleri-rave (plus surprenant).

Deux années plus tard, le retour de la blouse, quasiment intacte.

Le regard est en dessous, de coté, vers le bas, tristement mélancolique. Le fond du tableau est d'un blanc immaculé suspect, est-elle Esther ? Isabelle ? Véronique ? le sujet (l'objet ?) est le chapeau noir, forcément noir. Il est censé protéger de la pluie.

Qui le croira ?

Écrit par : BourdionA | 05/01/2015

En ces temps de dépression post-natale, ema nous régale à nouveau.

Vague à l'âme certain en effet pour ses slow-boots de daim molles qui se regardent en arrière, selfie posthume d'une année écoulée, métaphore osée du temps qui passe, et qui ne répond pas à ce qu'elle attendait de soi, présomptueuse vie.

Ceci étant, on ferait bien un scrooch-scrooch à Bambi pour la nouvelle année.

Écrit par : PhilippeC | 06/01/2015

Il pleut, le froid est là, persistant, le vrai froid humide, et ema nous fait attendre devant l'arrêt du bus.

Pas la moindre frimousse ni le moindre bout de tissu à l'horizon, uniquement des pantoufles de vair bleues, mi-Perraut mi-Lafontaine, montées sur des bootcut selvedge indigo (au hasard).

Dimanche c'est le changement de lune, ema sera en pleine forme.

Écrit par : CendrillonP | 29/01/2015

Des jambes fuselées sur un parquet de chêne, une tension en arrêt soudain, les genoux légèrement tournés vers l'intérieur, sans symétrie apparente ni angle bien précis. En suspens.

De grosses boucles dorées provoquent le regard qui ne pourra que s'échouer entre le bas de la jambe et le corps du cuir noir, accentuant la ligne naturelle de la cheville.

Respect.

Écrit par : HugolienT | 30/01/2015

- Lui : "Burlington" ? comme les chaussettes ? c'est complètement out.
- Elle : NON, Paddington, "Pad-ding-ton".
- Lui : ????
- Elle : Cherchez pas, c'est un ours péruvien.
- Lui : Y'a des ours au Pérou ?
- Elle: Je sais pas, mais peu importe, c'est un film pour les enfants, c'est un ours en peluche.
- Lui : Et le rapport avec l'histoire d'ema ?
- Elle : juste une histoire de similarité de texture, sur un caraco transparent.
- Lui : c'est aussi péruvien un caraco ?
- Elle : je sais pas, peut-être, après tout, mais peu importe.
- Lui : c'est comme le body transparent de l'autre jour ?
- Elle : non, un caraco, c'est plus court, mais celui-ci est aussi transparent.
- Lui : mais pourquoi mettre quelque chose de transparent sous une peluche pour enfant ?
- Elle : Moi aussi, j'ai pas compris, en général, les choses transparentes, on les montre.
- Lui : Oui mais pas dans un film pour enfants, là ça fait bizarre.
- Elle : en fait, c'est pas une histoire pour les enfants, c'est un diner en ville.
- Lui : un diner costumé ? et ema à choisi de se déguiser en ours en peluche avec un caraco transparent ? c'est chelou ...
- Elle : non, ça doit pas être ça, les histoire d'ema c'est beaucoup plus "soft" habituellement.
- Lui : Oui mais là ça fait déjà deux fois ...
- Elle : c'est vrai, c'est assez étrange.
- Lui : je sais pas si je vais oser lui damander quand je la verrai ...

Écrit par : TedC | 04/02/2015

Joli t-shirt, joli texte, belle époque simple, un papier nostalgique et on a envie d'en rester là, le monde était joli.

Aujourd'hui, de fait, la tête serait décapitée d'un corps iconoclaste, le t-shirt tout noir avec des traces rouges et des grandes lettres blanches.

Vraiment, ce serait insupportable.

Écrit par : FreddyC | 03/03/2015

Écrire un commentaire