Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2012

Les dessous d'un mything

Pas les sales.

le bourget, meeting, françois hollande, présidentielles

Pas les sous-vêtements du Bourget.

 

le bourget,meeting,françois hollande,présidentielles

 

Non plus note agitation de blogueurs croquée sur des pages moleskine par monsieur l'écrivain.

Nous étions 20 pas cent, rouages numériques de la campagne, robots timides le "né sur notre écran", invités encore sans marque.

 

le bourget, meeting, françois hollande, présidentielles


Et rien sur Hollande, non plus. 

D'anecdotes, je n'en ai point. 

J'avais déjà quitté le QG de campagne lorsque le candidat est venu, en personne, pas "en hologramme", saluer l'équipe numérique.

le bourget, meeting, françois hollande, présidentielles

La France ? L'émotion ?

Je suis arrivée à la fin de la chanson La Marseillaise entonnée par 10 000 compatriotes.

Dehors, occupée à...

Fumer.

C'est avoué.

le bourget, meeting, françois hollande, présidentielles

Je ne suis qualifiée que pour vous vanter les T-shirts aux couleurs bubble-gum à l'effigie de notre icone, en avance sur la tendance pastel printemps-été 2012.

Il y eut Karl, puis François. 

le bourget, meeting, françois hollande, présidentielles

Etais-je aussi sonnée, à la fin, que mon ami pensif à la dégaine soviétique ?

le bourget,meeting,françois hollande,présidentielles

Il faut le croire.

Commentaires

... Et que le 6 mai donne à tes dessous dentelés une valeur historique !

Écrit par : secondflore | 26/01/2012

Very bad trip...

Écrit par : PhilippeC | 26/01/2012

Le mythe ici, c'est Cendrillon, ema qui va fumer sa cigarette et qui pose un lapin (ballot) au Prince venu l'inviter...

Du coup, dépitée, contrite, elle photographie le sol, à la recherche d'une paire de pantoufles de vair laissée par hasard on ne sait jamais (taille 38).

Écrit par : PhilippeC | 27/01/2012

J'avoue que la collection de T-shirt me déçoit (hors choix coloris). Où sont passés les graphistes de mai 68? Ils auraient pu faire école. le H de Hilfiger pour hope, c'est léger et le "o" façon Roswell ennuyeux... Dommage que Karl était occupé à aider Zahia Dehar.

Écrit par : isabelle | 27/01/2012

secondflore : des dessous dentelé ? à cran ? Ne le suis-je déjà pas assez ?

PhilippeC : ah bah merci
Hollande n'a jamais eu un oeil (de biche) pour moi. Bon il ne m'a pas vu. Excellent lieu pour se faire taxer des cigarettes. D'habitude, je les réserve aux pauvres mais là, j'ai fait ma B.A. au MJS.

Isabelle : Que veux-tu, l'Hollande est l'Obama du pauvre. Mes des coloris très Chupa Chups appréciables

Écrit par : ema | 28/01/2012

Écrire un commentaire