11/02/2009

L'indien qui n'est pas d'Amerique

C'est comme Cali et Calogero.

Lequel est lequel ?

Avant sa mort, j'avais également un petit souci entre Claude Miller et Claude Berri.

 

un_secret2.jpg
(là c'est Miller, Le secret)

 

main653.jpg

(là c'est Berri, Lucie Aubrac)

 

captlapetitevoleuse3.jpg

(là c'est Miller, La petite voleuse)

 

lunrestelautrepartint01.jpg

(là c'est Berri, L'un reste l'autre part)

 

Nous avons donc un groupe de gens qu'on dit Indiens.

Lesquels sont-ils ?

Les Amérindiens et leurs franges ont été évoqués brillamment (pardon brièvement) dernièrement .

Ca nous en laisse d'autres à explorer.

Les habitants de l'Inde.

Ainsi que les Indiens d'Amérique Centrale et du Sud.

 

Prenons les premiers.

A ces indiens-là, on a surtout pris la jupe. Longue. Motif cachemire. Hipppie.

longue-jupe-volantee-en-voile-imprime-violet-510353-photo.jpg
(là, Promod)

 

Perso ça me tasse à mort.

16820.jpg

(là CdC)

Comment en est-on arrivé à adopter ces frusques ?

 

Tout est parti des Grecs.

2500 ans auparavant. Ou si vous préférez 500 ans avant JC.

Contacts, batailles, échanges commerciaux...

On connaît les vents de mousson pour s'y rendre.

Mais en 300, on est stoppé net.

Par les arabes qui dominent la Mer Rouge.

arabi.gif

Vise comme elle est pratique cette Mer. Du bassin méditerranéen, si tu ne peux pas passer par la mer Rouge, tu dois contourner l'Afrique.

Afrika_14146.gif

Donc, on les oublie un peu, au Moyen-Äge, les Indiens.

Puis les rencontrons de nouveau par le haut, par Marco Polo, et sa vie en Chine.

Son père et son oncle débutent en 1253 un périple vers l'Asie par la Mer Noire.

787px-Mer_Noire_(carte).png

Ils sont alors bloqués par différentes guerre les empêchant de rentrer chez eux.

Donc longent la Mer Caspienne avec leurs marchandises.

carte-mer-caspienne.jpg

Et là, en rose, on voit ce petit bout d'Inde.

Mais eux partent pour la Chine, rencontrer Kūbilaï Khān, l'empereur mongol ayant conquis une partie du territoire chinois.

Ils ne revoient Venise qu'en 1269 et l'un des frères retrouve un fils ado, Marco.

Et ils repartent avec Marco, retrouver Kubilaï.

16 longues années passées au service de l'Empereur les attendent.

Revenu à Venise, Marco Polo laisse une trace de son aventure dans "Le Devisement du monde".

Il donna peu d'enseignement sur l'Inde qu'il connut pourtant.

 

L'influence la plus importante pour nous y mener est celle de Nicolo de Conti, dans Le voyage aux Indes où il rapporte ses pérégrinations de 1414 à 1439 dans cette région du Monde.

Mais on était encore très loin de la parution du Vogue Inde.

vogue1.jpg

Et je suis encore très loin de savoir porter une jupe indienne.

 

1-thumb-380x569.jpg

(photo Café Mode, Géraldine Dormoy)

 

Alors on passera plutôt à la blouse indienne, des naturels du continent américain.

 

EDIT : J'apprends à l'instant même que les indiens seront eux aussi bientôt habillés par Zara. Je conseillerais à la chaîne de développer sa filière Homme.

C'est néanmoins une merveilleuse nouvelle, d'un point de vue économique, nous les vieilles nations avons besoin que ces putains de pauvres enrichis cessent de thésauriser pour acheter nos trucs. On en reparlera. Implantons Isabel Marant à Shanghaï.

Commentaires

J'apprécie le métissage dans la modemais pas en total look, of course !: blouses, jupe hippie, ceinture mexicaina, bracelet harpo... etc etc etc. Quant à I.M; elle fait déjà fabriqué en Europe de l'est et cela me scandalise . A quand la Chine pour plus de profit ?

Écrit par : Stéphanie | 11/02/2009

Ha finalement! Ces salopards de pauvres vont finalement se mettre à consommer!
J'adore la jupe hippie, ça donne un délicieux effet "cool" : )

Stéphanie @ IM fabrique en Pologne et en Inde : )

Écrit par : M1 | 12/02/2009

Ema @ je sais qui est Marisa Miller si ça t'intéresse!

Écrit par : M1 | 12/02/2009

Moi, au contraire, la jupe longue me grandit. Je la porte très bien, surtout avec des talons.
J'en ai récupéré deux dans les placards de ma grand-mère, les deux appartenant à ma mère lorsqu'elle était plus jeune. Elles sont sublimes. Elles font des envieux.
J'y ai également trouvé (dans ces placards), deux superbes robes longues : une indienne et une anglaise victorienne (qu'il faudra tout de même raccourcir un peu, on est pas au couvent).
J'aime la longueur. Vive la longueur. A bas la dictature du mini (mes jambes la supportent mal).

Enfin bref, très chouette ce post, très instructif !
Je suis coincée dans mon lit après que l'on m'ait retiré deux dents de sagesse, alors j'ai le temps de lire tout tes articles depuis la création de ce blog, génial. Je vais me régaler.

Écrit par : Naomi | 12/02/2009

Steph et M1 : les vêtements d'Isabel sont de piètre qualité où qu'elle les fabrique.
et je crois pas que la part de l'industrie textile dans le PIB de la France soit trop importante.
et ne crois pas qu'il faut le regretter.

MAIS, si le continent chinois se met enfin à consommer : on sera sauvés !

M1 : j'ai le regret de t'annoncer que je ne suis pas "cool" comme personne, de toute façon.

Naomi : oh, surtout ne te mange pas les lèvres d'angoisse et ne sentant rien.
on est des corps opposés. Moi le court m'élève !

Écrit par : Ema | 12/02/2009

Très intéressant ce periple dans toutes ces mers.
Ta photo en jupe me rappelle que bientôt il fera de nouveau très chaud, et ça me déprime

Écrit par : cilaïne | 12/02/2009

bonjour emma, 1er commentaire sur ton blog dont j'apprécie l'humour et les reflexions toujours fouillées quasi philosophiques, pour la jupe indienne je ne pouvais pas ne pas réagir, parce que moi j'ai carrément intégré des vraies tenues indiennes dans mon placard la boucle est bouclée.. c'est ici que ça se raconte :http://dansmonvestiaire.blogspot.com/2009/01/inspiration-incubation-expiration-la.html

à très bientôt

Écrit par : Nad | 12/02/2009

Nad : bon bah je le mets carrément en lien sur le post (savoir porter la jupe indienne) car suis carrément convaincue !

cil : c'est mal, la chaleur ? dépression d'été, alors. elle est comme ça cil, toujours imprévisible.

Écrit par : Ema | 12/02/2009

Oui, l'été il faut être mince, sans poil, sans auréole, sans luisance de la "zone T",
MAIS
tout ça avec un écran total quand-même, et sans trop de paraben et sans chlorhydrate d'aluminium...
définitivement, c'est trop de pression pour moi la chaleur !
(je m'éloigne un peu du sujet là, c'est certain)

Écrit par : cil à em | 13/02/2009

je me demande même, tête basse, si je ne suis pas carrément en train de faire honte au sujet par ma complainte triviale.

Écrit par : cil a des doutes | 13/02/2009

le fait est que tu es carrément dans le sujet. le fait est que la population des Indes souffre bcp moins que nous en période de chaleur.

Écrit par : Ema | 13/02/2009

Écrire un commentaire